Paris by Night - Requiem. Le Cercle de la Guenaude à Paris

Aller en bas

Paris by Night - Requiem. Le Cercle de la Guenaude à Paris

Message par altamaros le Mar 15 Mai 2018 - 18:27

Le Cercle de la Sorcière
Le Cercle de la Sorcière a toujours été plus ou moins présent en Ile-De-France mais n’a, du fait des persécutions de la Sainte-Lance, jamais détenu de réelles positions de pouvoir même si on compte parmi ses leaders deux des trois plus vieux vampires de Paris.
Lors du retour d’Olympe Dujardin à Paris (probablement après un réveil de torpeur) en 1815, le Cercle s’est doucement re-organisé autour de la hiérophante. Laquelle a fait  preuve d’un grand talent diplomatique a réussi à amener sa ligue au sein du Conseil tout en survivant aux différents changements de régime qu’a connu la capitale. Après avoir écarté son seul rival sérieux (Adonis), adopté une position moins clivante que celle de ses prédécesseurs et établi de bonnes relations avec les Carthiens, la hiérophante s'est crue en position de préparer doucement son retrait de la vie politique.
Hélas la tranquillité a cependant été de courte durée du fait du retour du gangrel Genaht dit "Le Druide" en 1979. Celui-ci a en effet peu de temps après son arrivée adopté une attitude résolument prosélyte qui a irrité à la fois la Sainte-Lance et les Egyptiens. Sa philosophie est en outre plus proche que du credo du Chaos originel de la Ligue, ce qui n'arraneg pas les relations avec les ligues plus politiques.
Sans compter que Genaht dépense énormément d’énergie à parcourir l’Ile-De-France pour examiner d’anciens sites païens parfois situés sur les domaines d’autres ligues (sans la permission de ces dernières bien sur...) et sans que personne ne sache vraiment pourquoi...

Factions/coteries (Environ 25 acolytes en RP)
Chaque acolyte réinterprétant à sa sauce personnelle le mythe de la Sorcière, il y a théoriquement autant de factions que d’acolytes. Deux courants se détachent cependant et un troisième subsiste :
Les Egyptiens (10-15 personnes)
Menés par la Hiérophante Olympe, ces acolytes révèrent la Déesse dans son aspect d’Isis, Déesse Lunaire et fertile. Olympe a joué également sur la Symbolique de la Vierge Marie pour se concilier les grâces des vampires croyants. C'est donc un position plus civilisé et moins antagoniste que la hiérophante a adopté, principalement pour des raisons politiques. Par conséquent, Olympe s’entend assez mal avec Genaht du fait de l’attitude de celui-ci mais n’a pas encore publiquement condamné ses actions. Elle craint que les actions du Druide ne mettent en danger le Cercle et ne ruine deux siècles de diplomatie intense.

Les Celtes (8-10 personnes plus les sympathisants)
Menés par le Druide Genaht, Ces acolytes suivent un ensemble de croyances liées à la figure du Dieu Cornu (Le dieu Cernnunos notamment), à la Chasse Sauvage inspirés des mythes Celtes.  
Le nombre d’acolytes le suivant est limité mais Genaht compte plusieurs sympathisants parmi les autres ligues et les indépendants. Pour l’heure, ses partisans tentent l’apaisement avec les Egyptiens et reconnaissent Olympe comme hiérophante tant qu’elle fait preuve de tolérance à leur égard.
Le Culte organise parfois des chasses sauvages rituelles dans la forêt de Senart (les proies étant des cerfs ... en général ...) que le druide considère comme le fief de sa faction.

Les Crétois (moins de 2-3 personnes officiellement)
Mené par le Nosferatu Adonis, cette faction, qui dirigeait le Cercle jusqu'au milieu du XIXème, adoptait plutôt un culte basé sur des éléments gréco-romains, notamment les aspects du Culte de la Terre-mère, mère des monstres de la mythologie Crétoise. Politiquement opprimé pendant le règne de l'Invictus et de la Sainte-Lance, le culte avait connu un renouveau lors de la Renaissance grâce à une alliance avec les Sanctifiés et l'Ordo Dracul pour investiguer au sujet du problème Notre-Dame. Cette proximité et ses bonnes relations ont permis à Adonis d'être simplement écarté par Olympe lorsque celle-ci a repris le Cercle en mains et a relancé le Cercle et non pas éliminé. Le Nosferatu déchu se terre actuellement dans sa banlieue.
avatar
altamaros

Messages : 461
Date d'inscription : 25/08/2014
Age : 46
Localisation : Alfortville

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paris by Night - Requiem. Le Cercle de la Guenaude à Paris

Message par altamaros le Mar 15 Mai 2018 - 18:28

Quelques personnalités

  • Olympe Dujardin (Ventrue, Lignée des Gorgones) : Très ancienne, tout comme Genaht, Olympe mène le Cercle depuis plusieurs siècles. Elle est en activité constante depuis presque deux siècles et sa puissance de sang commence à atteindre le niveau où le sang humain seul ne sera plus suffisant. Elle a annoncé son intention de se retirer et prépare donc publiquement sa compagne, Emmanuela à la remplacer en tant que hiérophante tandis qu’Olympe se réfugiera en Torpeur. Nombreux sont ceux qui pensent qu’une annonce aussi publique cache quelque chose.

  • Emmanuela Polocka (Daeva) : Cette ancienne maîtresse de Guy de Maupassant suit fidèlement Olympe (lien du sang ?) depuis près d’un siècle. Comme elle est nettement moins tolérante qu’Olympe sur le sujet des Celtes, nombreux sont ceux qui craignent un schisme au sein du Cercle si elle devient hiérophante. Ensuite si il devait y avoir affrontement entre Genaht et elle, il est évident que le Gangrel serait vainqueur. En attendant, elle prend progressivement de l'importance au sein du Cercle et assiste des plus en plus souvent au conseil de la ville.

  • Genaht le Druide (Gangrel) : Probablement le vampire le plus ancien de Paris avec Olympe et Délice. Après avoir été Priscus du clan à deux reprises (sous Charles le Gros au IXème siècle et sous François Ier, il l’a aussi été en Allemagne au XIVème siècle) Genaht est revenu à Paris dans les années 80. Il a profité du renouveau celte pour relancer les croyances celtiques qu’il utilisait du temps des Sequanes.
    Très respecté dans le clan Gangrel, Genaht pourrait sans doute revendiquer la position de Priscus (Armand la lui donnerait des deux mains si Villon ne s’y opposait pas). Genaht semble cependant plus intéressé par des fouilles qu’il mène dans toute la région. Il semble être à la recherche d’anciens artefacts celtes mais ne semble pas lui-même se souvenir de quoi exactement du fait de ses nombreux passages en torpeur depuis l’époque des celtes ...

  • Adonis (Nosferatu) : Un visage d'une beauté si iréelle qu'elle en est malsaine et inhumaine, Adonis a longtemps été une curiosité du tout Paris vampirique. Après avoir perdu son siège de hiérophante, il s'est exilé en lointaine banlieue (vers Melun) et s'y terre depuis. Après plus d'un demi-siècle de silence, le prêtre de la Terre-mère a, semble-t-il, réactivé ses contacts dans la société parisienne tout en jurant fidélité à Olympe. Toujours est-il que plusieurs Daeva d'importance, toutes ligues confondues, n'hésitent pas à prendre le risque d'aller le voir aussi loin.
avatar
altamaros

Messages : 461
Date d'inscription : 25/08/2014
Age : 46
Localisation : Alfortville

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum