Deadlands Reloaded - Présentation du background

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Deadlands Reloaded - Présentation du background

Message par SPX Spécial le Mer 13 Aoû 2014 - 22:41

L’Histoire ne s’est pas passée tel qu’on le pensait dans l’Ouest Sauvage. Il y a eu des trucs et des machins vraiment bizarres, et les gens ne savent plus forcément où donner de la tête. Des créatures hostiles sont apparues de nulle part, et certains élus parviennent à faire joujou avec des puissances particulièrement étranges et inquiétantes.

Je vais tâcher de vous résumer un peu l’histoire et le contexte, qui a un peu évolué depuis la première édition de ce chef-d’œuvre rôlistique.

12 avril 1861 : la Guerre de Sécession est déclarée entre l’Union et les États Confédérés, sept états s’étant détachés de la nation fondée par Georges Washington un siècle plus tôt. Et la guerre dure, dure ! Le 3 juillet 1863, c’est la bataille de Gettysburg. Les forces du général Lee sont en déroute, les soldats de l’Union espèrent gagner la guerre, mais soudain, pour une raison que personne n’a réussi à déterminer de manière officielle, la plupart des soldats morts au combat se relèvent et tirent dans tous les sens, sur tout ce qui vit. Bien entendu, les soldats des deux bords prennent la fuite, épouvantés. Ce jour est appelé le Jour du Jugement. Et c’est là que les vrais ennuis commencent.

Outre le fait que la guerre civile continue à faire rage, les braves gens voient arriver un peu partout sur le continent des créatures vraiment pas fréquentables. On avait les morts qui reprennent vie, viennent alors les chauve-souris humanoïdes monstrueuses, les fantômes, les vers gigantesques dans le désert du Mojave (surnommés « Crotales Mojaves »)... Bref, de quoi décourager n’importe qui de sortir de chez soi.

Curieusement, on commence à ce moment-là à voir des gens utiliser des puissances plutôt curieuses. Sorcellerie, tours de passe-passe puissants... et les hommes et femmes d’église ont désormais plus de conviction dans leurs paroles, ils accomplissent de véritables miracles.

En 1868, les choses sont au point mort, lorsqu’un événement imprévu vient encore rajouter une couche d’ennuis : un tremblement de terre secoue la côte ouest sur toute sa longueur, ne laissant qu’un vaste labyrinthe de canyons poussiéreux, qui ne restèrent pas à sec bien longtemps vu que l’eau salée du Pacifique s’y engouffre rapidement. Cette région est rapidement renommée « le Grand Labyrinthe ». Accessoirement, on a de nouvelles bestioles encore plus menaçantes qui en sortent, genre les Dragons de Californie. Mais surtout, cela permet de découvrir dans les profondeurs des grottes nouvellement créées un minerai inconnu, rapidement baptisé « roche fantôme ». La roche fantôme, matière hautement toxique, peut brûler pendant bien plus longtemps que le charbon classique, et produit beaucoup plus d’énergie. Toute une communauté de scientifiques se penche dessus, et la science fait littéralement un bond en avant. De quoi faire des armes particulièrement dévastatrices, comme des chars d’assaut à vapeur, qui permettent au général Lee de prendre pour un temps le contrôle de Washington D.C. Une pénurie de roche fantôme inversera la vapeur, au sens propre du terme.

Parallèlement, les Amérindiens, curieusement, tirent leur épingle du jeu et s’imposent comme étant ceux les mieux équipés pour combattre les abominations du Jugement. Ils fondent même les Nations Sioux et la Confédération du Coyote.

Tel est le cadre de la première version, qui prend place en 1876. L’histoire a progressé depuis, et des nouveautés viennent pimenter un peu les choses.

Nous sommes en 1879. La Guerre de Sécession est officiellement terminée. Les Confédérés ont rendu les armes. Enfin ça, c’est « en gros », car il y a encore quelques États où l’information n’est pas passée, où il y a des accrocs entre l’Union et les Confédérés. Mais les conflits n’en ont pas cessé pour autant : les Indiens deviennent de plus en plus ambitieux, et certaines tribus cherchent à étendre leur influence, en chassant les Visages Pâles sur leur passage. Au sud, l’armée mexicaine menée par le général Santa Anna a tendance à progresser vers le continent américain. Surtout, la Guerre du Rail sévit, dans des proportions de plus en plus perturbantes.

La Guerre du Rail est une rivalité entre plusieurs grandes compagnies ferroviaires voulant relier la côte est et la côte ouest, le gouvernement ayant promis une forte somme d’argent à celle qui y parviendrait en premier. Et oui, le fair-play n’existe pas, et les « accidents malheureux » sont quotidiens, et d’une façon ou d’une autre, ce sera toujours au contribuable de payer l’addition (hé, quand une compagnie A fait sauter le pont construit par la compagnie B en laissant des preuves pour incriminer la compagnie C, à votre avis, qui y perd dans tous les cas ?)

Et voilà donc, en gros, où en sont les choses. Bien sûr, tout n’est pas si simple, il y a de nombreux autres éléments qui viennent compliquer notre histoire. Mais bon, vous avez maintenant au moins une idée générale du contexte.

_________________
« À la naissance, on nous donne une étincelle de folie. On n'est rien si on la perd. »
(Robin Williams)
avatar
SPX Spécial

Messages : 1000
Date d'inscription : 12/08/2014
Age : 37
Localisation : Sucy-en-Brie (94)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum