Warhammer, deuxième édition - Présentation de l'univers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Warhammer, deuxième édition - Présentation de l'univers

Message par SPX Spécial le Mer 13 Aoû 2014 - 23:46

En 1986, les concepteurs de jeux de la boîte anglaise Games Workshop, déjà connus dans les milieux geeks grâce à leur jeu de stratégie à figurines Warhammer Battle, planchent sur un jeu de rôle qui se passerait dans cet univers, où les joueurs joueraient l'un des citoyens ordinaires de l'Empire humain, du Mootland halfling, des profondes cavernes naines ou des grandes forêts elfiques. Chaque personnage est alors défini par un profil sensiblement ressemblant à ceux des personnages du jeu de bataille - l'objectif avoué étant une possibilité de mélanger Warhammer Battle et Warhammer, le Jeu de Rôle Fantastique.

Le jeu est un succès, et devient l'un des jeux de rôle du genre "médiéval-fantastique" les plus pratiqués après Donjons et Dragons. De nombreux suppléments viennent alimenter cet univers, dont la célèbre Campagne de l'Ennemi Intérieur.

Presque vingt années plus tard, en 2005, l'éditeur Darwin Project lance une deuxième édition. Black Library reprendra vite le flambeau. Il est important de bien expliquer les différences entre la première et la deuxième édition de ce jeu, qu'elles soient d'ordre contextuel, ou qu'il s'agisse des règles. Ici, nous présenterons le contexte lui-même.



Warhammer est un monde proche du Moyen-âge européen. Je précise, la fin du Moyen-âge, début Renaissance. Les grandes villes sont très peuplées, il y a d'importantes routes commerciales, et la technologie comprend quelques dispositifs à poudre et à vapeur (très rudimentaires). Pensez à l'Epoque de Christophe Colomb (d'ailleurs, un explorateur du nom de Marco Colombo a découvert la Lustrie, équivalent de l'Amérique du Sud).

Le coeur de cet univers est l'Empire, l'équivalent du Saint-Empire Romain Germanique. On y parle le Reikspiel - une variante de l'allemand. Les noms, les habitations, la politique sont empruntés à l'Allemagne-Autriche-Hongrie de l'époque. Depuis une vingtaine d'années, c'est l'Empereur Karl Franz qui dirige cet Empire. Il est divisé en plusieurs grandes provinces, chacune d'entre elles est dirigée par un Comte Electeur qui n'a de compte à rendre qu'à l'Empereur, et dans une certaine mesure au Grand Théogoniste (sommité religieuse de l'Empire).

A l'ouest de l'Empire se trouve la Bretonnie, un pays régi par les lois de la Chevalerie et le Culte de la Dame du Lac. L'Estalie est un royaume situé sous la Bretonnie (Marco Colombo est Estalien) et au sud de l'Empire se trouve la Tilée, un pays très porté sur le commerce maritime. A l'est se trouve Kislev, dernière frontière avec les grandes plaines de l'Est et du lointain pays de Cathay, et au nord se trouve la Norsca, un pays froid où la vie est rude, où ceux qui survivent au climat très froid et aux forces du Chaos très présentes sont très costauds.

Voilà donc pour les Humains. Les Halflings (équivalent des Hobbits de Tolkien) ont leur propre province depuis l'élection du Comte Halfling Ludwig le Boursouflé, mille deux cents ans plus tôt. Les Nains vivent principalement dans les montagnes à cheval entre l'Empire, Kislev et la Tilée. Quant aux Elfes, ils habitent dans les forêts, la principale est Athel Loren, où personne d'autre que les Elfes et les créatures de la forêt n'a le droit d'entrer. Les Hauts Elfes vivent dans un continent lointain nommé Ulthuan (une sorte d'anneau de terre entre le Vieux Monde et le Nouveau Monde, je pense l'équivalent de l'Atlantide), un endroit particulièrement secret et renfermé. Seuls quelques émissaires et marchands de ce continent se rendent dans l'Empire. Vos comprenez à présent pourquoi les Elfes sont perçus comme étant xénophobes.

Des tensions sont récurrentes entre ces différents peuples, mais les pires dangers viennent d'ailleurs. La menace pesante la plus récurrente est le Chaos, les forces démoniaques venues d'une autre dimension. Ces créatures sont menées par les Dieux du Chaos qui ambitionnent de ravager le Vieux Monde pour s'y installer. Leur pire menace n'est pas forcément extérieure (légions de guerriers du chaos, démons), mais peut aussi venir de l'intérieur. De nombreux cultes innommables et interdits corrompent l'Empire jusque dans ses plus hautes sphères.

Des hordes de barbares Orques et Gobelins traversent régulièrement l'Empire d'un bout à l'autre en ravageant tout sur leur passage. Ils se disputent la vedette avec les hommes-bêtes, des créatures grotesques chaotiques proches des chèvres et des boucs.

Les ténébreux royaumes de Sylvanie abritent l'abomination mort-vivante, et les royaumes du sud abritent les tombeaux des momies suffisamment puissantes pour contrôler des légions de monstruosités non-mortes.

Enfin, la détestable engeance des Skavens, les hommes-rats, qui répandent leur vermine et la maladie à travers les égouts des grandes villes et les tunnels souterrains des campagnes, sévit de manière récurrente, retirant toute garantie de sécurité même dans les grandes villes.


Au niveau religieux, la plupart des cultes autorisés se rapprochent des divinités de notre histoire. Ainsi les Humains vénèrent principalement Morr, le dieu de la Mort, Ulric, dieu de la Guerre, Véréna, déesse de la Justice, Shallya, déesse de la Compassion. Partout est aussi adoré Sigmar Heldenhammer, le roi guerrier qui a fondé l'Empire, et a été déifié. Il existe bien évidemment des dieux dont les cultes sont interdits, ceux des dieux du Chaos en tête. Les principaux dieux du Chaos sont Khorne (destruction), Tzeentch (changement), Slaanesh (luxure) et Nurgle (maladie).


Historiquement, la période de jeu de la deuxième édition de Warhammer débute en 2522, soit plus de deux mille cinq cents ans après la fondation de l'Empire par Sigmar Heldenhammer. Les vingt dernières années ont été particulièrement houleuses : Karl Franz a été couronné empereur vingt ans plus tôt, mais l'Empire a dû faire face à deux menaces : les hommes-bêtes de Graktar, arrêtés au bout de deux ans de guérilla dans la forêt de la Drakwald, et surtout la Tempête du Chaos d'Archaon, le Seigneur de la Fin des Temps, dont les innombrables légions ont ravagé une bonne partie du nord de l'Empire. L'Empereur Kark Franz en personne, aidé par le jeune Valten, soi-disant réincarnation de Sigmar, et le Grand Archimage Haut Elfe Teclis, parvient finalement à le repousser au bout d'une longue année harassante de guerre. Et maintenant que le Chaos a été repoussé, l'Empire se trouve divisé par un schisme religieux.

_________________
« À la naissance, on nous donne une étincelle de folie. On n'est rien si on la perd. »
(Robin Williams)
avatar
SPX Spécial

Messages : 1109
Date d'inscription : 12/08/2014
Age : 37
Localisation : Sucy-en-Brie (94)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Warhammer, deuxième édition - Présentation de l'univers

Message par SPX Spécial le Mer 18 Mar 2015 - 15:36

Voici le panthéon des dieux autorisés dans l'Empire et les pays voisins :

Humains


- La Dame du Lac, déesse tutélaire des Bretonniens

- Handrich, dieu du commerce et de la prospérité
- Manann, dieu des étendues marines
- Morr, dieu de la mort et des rêves
- Myrmidia, déesse de la guerre et de la stratégie
- Ranald, dieu des voleurs
- Rhya, déesse de la vie
- Shallya, déesse de la guérison et de la compassion
- Sigmar, fondateur de l'Empire
- Taal, dieu de la nature et des lieux sauvages
- Ulric, dieu des batailles, des loups et de l'hiver
- Véréna, déesse de la justice


Nains


- Grimnir, dieu des Tueurs
- Grungni, dieu de la mine
- Valaya, déesse des runes


Elfes


- Asuryan, dieu protecteur d'Ulthuan
- Ereth Khial, déesse des morts
- Ellinill, dieu du déchaînement des éléments
- Hoeth, dieu de la connaissance et de l'érudition
- Kurnous, dieu des chasseurs
- Isha, déesse de la nature
- Liadriel, déesse des arts
- Loec, dieu de la tricherie
- Morai-Heg, déesse de la destinée
- Vaul, dieu des forgerons


Halflings


- Esméralda, déesse pricipal des Halflings

_________________
« À la naissance, on nous donne une étincelle de folie. On n'est rien si on la perd. »
(Robin Williams)
avatar
SPX Spécial

Messages : 1109
Date d'inscription : 12/08/2014
Age : 37
Localisation : Sucy-en-Brie (94)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Warhammer, deuxième édition - Présentation de l'univers

Message par Madjak le Jeu 19 Mar 2015 - 7:44

Je pense qu'il faut aller au dela de Wikipédia pour les divinités ;-)
Tu n'autorises pas le Dieu Ariban pour les elfes sylvains archers ?

Ma divinité principale sera Kurnous
Un truc à savoir sur ce Dieu qui peut donner des idées au MJ :
"L'ensemble des forêt est le temple de Kurnous, quel que soit l'endroit où vont ses bêtes, il y est présent. Certains lieux ont cependant une importance plus particulière pour son culte, reconnaissables uniquement par ceux qui l'adorent : certaines clairières naturelles recèlent des rochers, des arbres, ou un autel d'os et de ronces où les fervents du Dieu peuvent célébrer leurs rites, loin du regard des Elfes plus civilisés. Un Elfe Sylvain reconnaitra automatiquement ces lieux, mais les représentants des autres races en sont incapables. Les Elfes tenteront presque toujours d'éloigner les autres races de ces terres sacrés."
Sources :
Warhammer JDR supplément "Le Premier Compagnon"
Livre d'Armée des Hauts Elfes, V8

Autre chose, je ne sais plus qui m'a dit à la dernière partie qu'il n'y avait pas d'alignement dans Warhammer ?
http://wjrf.bimondiens.com/pages/Aides_de_Jeu/Alignements.html
avatar
Madjak

Messages : 200
Date d'inscription : 08/01/2015
Age : 40
Localisation : Bry sur marne

Voir le profil de l'utilisateur http://joel.costi.free.fr/pmwiki/pmwiki.php5?n=Main.HomePage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Warhammer, deuxième édition - Présentation de l'univers

Message par SPX Spécial le Jeu 19 Mar 2015 - 9:50

C'est vrai, tu as raison, j'aurais dû faire mieux, j'ai juste voulu faire un petit topic pour donner quelques idées, sans prétention. Je tâcherai d'en faire un plus complet, avec symboles et titres, en m'aidant du Tome de la Rédemption. Je rajouterai au propre ton "truc à savoir" au propre. Mais bon, le lieu de travail n'est pas le meilleur lieu pour ça, n'est-ce pas Wink

J'ai omis volontairement les dieux "interdits", histoire de ne pas donner de mauvaises idées, et surtout histoire que les joueurs aient le plaisir de découvrir eux-mêmes à quel point ils sont méchants.

J'apprécie ton investissement dans les recherches, mais je me permets de te conseiller de faire attention : d'une édition à l'autre, le panthéon change, il y a eu des évolutions, pour des histoires de droits, ou autres. Ainsi, dans la première édition, les dieux "majeurs" restent les mêmes, mais on a eu des dieux mineurs comme Malal ou Solkan qui ont disparu dans la deuxième.

Et justement, Le Premier Compagnon est un supplément de la première édition. Je l'ai, mais je ne l'ai pas lu. Bon, pour Kurnous et ses lieux de culte, pas de problème, il y est toujours, mais par exemple, je ne sais pas si Ariban est dans la deuxième, il faudra que je vérifie.

Quant à l'Alignement, c'est encore une caractéristique propre à la première édition. Le site où tu as trouvé l'info est certes très complet et joli, mais il se concentre pas mal sur la première édition. J'imagine que les auteurs ont voulu imiter Donjons et Dragons, mais j'ai toujours trouvé leur système bizarre : en effet, ils mélangent le concept "Ordre/Chaos" avec "Bon/Mauvais". Selon eux, quelqu'un de chaotique est forcément mauvais, et quelqu'un de loyal est forcément bon. Or, Thorgal Aegirsson est clairement "Chaotique Bon", et les personnages d'alignement "Loyal Mauvais" se bousculent dans le Trône de Fer... Quoi qu'il en soit, l'Alignement a disparu pour la deuxième édition. C'est très bien comme ça, car c'est moins restrictif ; tous les PNJ avaient un alignement, et donc les individus de telle race étaient forcément tous de tel alignement, ce qui va à l'encontre de mes propres idées (mais je n'en dis pas plus, on ne va pas spoiler).

Enfin bon, les mort-vivants sont forcément méchants dans Warhammer, faut quand même pas déconner Wink

_________________
« À la naissance, on nous donne une étincelle de folie. On n'est rien si on la perd. »
(Robin Williams)
avatar
SPX Spécial

Messages : 1109
Date d'inscription : 12/08/2014
Age : 37
Localisation : Sucy-en-Brie (94)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Warhammer, deuxième édition - Présentation de l'univers

Message par altamaros le Jeu 19 Mar 2015 - 13:05

ce ne sont pas des "morts-vivants", ce sont des "nécro-américains" ...
avatar
altamaros

Messages : 344
Date d'inscription : 25/08/2014
Age : 45
Localisation : Alfortville

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Warhammer, deuxième édition - Présentation de l'univers

Message par Madjak le Jeu 19 Mar 2015 - 14:35

Ce n'était pas une critique mais plutot un clin d'oeil

J'avais oublié que tu jouais avec la 2eme édition...
Mais un Dieu est éternel, il ne peut pas disparaitre entre 2 éditions ?? Lol
Il est vrai que dans warhammer, sur terre comme aux cieux on se fout sur la gueule sévère donc normal que des dieux disparaissent...

Pour l'alignement, je suis ok avec toi, le chaos ce n'est pas forcément mauvais.
Mais leur idée du chaos dans warhammer c'est que la stabilité entraine la stagnation et que seul la destruction permet de progresser.
Donc, là où dans d'autres jeux, le chaotique est uniquement imprévisible (mais il peut etre bon ou mauvais), dans warhammer, le chaotique souhaite le renouveau perpetuel par la destruction
C'est vrai que dans les règles, sur la même ligne tu as d'un coté le loyal et de l'autre le chaotique donc ça peut induire en erreur : chaotique = mauvais
Mais si tu lis attentivement la philosophie du chaos, c'est juste le changement par la destruction. Donc ce n'est pas forcément mauvais. c'est comme ça je pense qu'il faut le jouer.

Mais bref, je bavarde beaucoup mais de toute façon, nous on ne joue pas avec les alignements donc le problème est vite réglé.
Ce qui m'arrange. Cela permet à un joueur de faire un choix moral bon ou mauvais en fonction de la situation.


Dernière édition par Madjak le Sam 21 Mar 2015 - 11:33, édité 1 fois
avatar
Madjak

Messages : 200
Date d'inscription : 08/01/2015
Age : 40
Localisation : Bry sur marne

Voir le profil de l'utilisateur http://joel.costi.free.fr/pmwiki/pmwiki.php5?n=Main.HomePage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Warhammer, deuxième édition - Présentation de l'univers

Message par SPX Spécial le Jeu 19 Mar 2015 - 15:29

C'est vrai, en dehors de Khorne, les dieux du chaos ne se considèrent pas comme des adeptes de la destruction gratuite.

Madjak, je t'invite à remettre dans le post qui présente les personnages ta présentation, avec le médaillon. Je vais ouvrir un nouveau topic consacré aux divinités, puis faire le ménage sur ce pst, car on commence à aller loi.

_________________
« À la naissance, on nous donne une étincelle de folie. On n'est rien si on la perd. »
(Robin Williams)
avatar
SPX Spécial

Messages : 1109
Date d'inscription : 12/08/2014
Age : 37
Localisation : Sucy-en-Brie (94)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Warhammer, deuxième édition - Présentation de l'univers

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum