Dark Earth - l'Univers (première édition)

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dark Earth - l'Univers (première édition)

Message par SPX Spécial le Mar 23 Sep 2014 - 21:03

Après une période de prospérité, durant laquelle la civilisation semblait arrivée à son apogée, si l’on en croit les anciens écrits de l’Avant, le monde a basculé dans le chaos il y a trois cents ans. On ne sait que peu de chose de la nature du Grand Cataclysme – la théorie la plus probable serait une pluie de météorites.

Le monde de Sombreterre est particulièrement hostile. Les survivants du Grand Cataclysme ont vu leur planète meurtrie, défigurée, complètement disloquée. Un nuage noir de suie et de pollution bloque la lumière venue des cieux. De nombreuses formes de vie ont disparu. D’autres se sont développées. Une végétation composée d’arbres noirs et tordus émerge péniblement entre les pierres et les dunes de poussière qui composent désormais le paysage de Sombreterre. Certaines zones sont rongées par les radiations des anciennes installations énergétiques désormais en ruines.

Mais le plus tragique est l’effet du Grand Cataclysme sur les êtres vivants. Les survivants ayant réussi à se rassembler ont cherché désespérément d’autres lieux moins inhospitaliers que les bâtiments éventrés de ce qui avait constitué leurs villes. On les appela par la suite les Marcheurs. Les Marcheurs ont été rapidement confrontés à des créatures de cauchemar, bien différentes de celles qui figuraient dans leurs encyclopédies. Ces monstres, plus grands, plus forts, plus intelligents et plus féroces, infestent toute la surface de Sombreterre. Les Marcheurs ont compris que ces bêtes avaient autrefois été des animaux qu’ils connaissaient, mais qu’elles avaient muté à cause de quelque chose de malsain qui circulait désormais dans leurs veines : une substance noirâtre, extrêmement toxique, qu’ils appelèrent le Shankr.

Le Shankr, fléau de cette nouvelle ère d’angoisse, de souffrance et de lutte pour la survie. Le Shankr, cette matière qui détraque complètement la structure physique même, provoquant de terribles mutations, et déclenchant chez tout être contaminé une intarissable soif de sang. Pire encore, le Shankr est contagieux, et une simple égratignure d’une Shankréature suffit à condamner la malheureuse victime qui deviendra à son tour une misérable et dangereuse bête sauvage.

Au bout de décennies d’errance, les Marcheurs découvrirent quelque chose qui les choqua au plus haut point, une lueur d’espoir dans les ténèbres : un trou dans le Noir-Nuage à travers duquel passait timidement la lumière. Oui, la gangue de pollution et de suie qui tenaillait leur monde était plus fine en certains endroits, pour des raisons inexpliquées. Les Marcheurs ne cherchèrent pas à comprendre et s’installèrent là où la lumière réchauffait la planète. Ils bâtirent des villes entières, hétéroclites, en se basant sur les restes des antiques constructions de l’Avant. On appela ces conglomérats « stallites ».

Peu à peu, la notion de civilisation organisée reprend ses droits. La technologie est basée essentiellement sur le feu, le charbon, l’huile synthétisée nommée rueg, la poudre et le vent. L’argent est représenté par des billes phosphorescentes, les « Lux ». C’est une denrée rare, et le commerce est plutôt orienté vers le troc. L’hygiène est au niveau de notre Moyen-Âge, tout comme la médecine. Quant aux armes, on trouve essentiellement des armes blanches, et quelques armes à feu alimentées au rueg. Les armes à projectiles – arcs, frondes, arbalètes, shurikens – sont à la mode.

Il arrive quelque fois qu’un individu chanceux mette la main sur un artefact de l’Avant. C’est cependant rare. Il est encore plus rare qu’un individu aussi chanceux comprenne comment s’en servir.

Quelques décennies ont encore passé. Nous sommes maintenant en 300 P.A. – Post-Apocalypse. Nous sommes à Phénice, l’un des plus grands stallites connus, si ce n’est le plus grand. Situé sur le Plateau de Silice, cet immense conglomérat de deux cent mille habitants est divisé en cinq secteurs, chacun représentant l’une des cinq castes qui constituent la société de Phénice. Chaque caste comprend plusieurs professions différentes.

- Les Prôneurs sont les dirigeants de Phénice. Ils sont également érudits, et prennent en charge les questions religieuses, la religion de Phénice étant le culte du Soleil-Dieu.
- Les Gardiens du Feu constituent le bras armé de Phénice. Comme leur nom l’indique, ils sont chargés de l’entretien des grands feux qui éclairent la périphérie du stallite, mais servent également de gardes, de pompiers, de soldats, et certains, moins attirés par le pugilat, fabriquent le rueg indispensable à l’entretien des armes et des sources d’éclairage.
- Les Bâtisseurs sont les détenteurs des sciences de construction ; ils fabriquent les machines, les bâtiments, et certains se spécialisent dans le domaine de l’Avant.
- Les Nourrisseurs alimentent les citoyens de Phénice, s’occupent des animaux domestiques, et certains connaissent les rudiments de la médecine.
- Les Fouineurs représentent la lie de Phénice, mais les Gardiens du feu ont bien trop à faire pour faire des descentes régulières dans leur secteur. Affaires illégales, vols, commerces d’articles…
- Une sixième caste traîne hors des limites de la ville : les Marcheurs. Comme leurs prédécesseurs, ils parcourent Sombreterre à la recherche d’éléments nouveaux sur le passé et l’avenir. Ils sont à la fois craints, méprisés… et admirés.

Important : il est à noter qu'une deuxième édition est sortie quelques années plus tard. Le background a évolué d'une manière singulière. Au fur et à mesure de l'édition des différents suppléments de Dark Earth, les joueurs ont été amenés à découvrir beaucoup de secrets. Ces secrets sont devenus "chose acquise" dans le background de la deuxième édition. Bien que je préfère le système de jeu de la deuxième édition, plus simple, j'aime autant garder le background de la première, et permettre à mes futurs joueurs de suivre le chemin tortueux.

_________________
« À la naissance, on nous donne une étincelle de folie. On n'est rien si on la perd. »
(Robin Williams)
avatar
SPX Spécial

Messages : 1039
Date d'inscription : 12/08/2014
Age : 37
Localisation : Sucy-en-Brie (94)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dark Earth - l'Univers (première édition)

Message par SPX Spécial le Ven 23 Sep 2016 - 14:05

Voici la carte de Phénice, la principale ville de la première édition de Dark Earth, et le lieu de départ de notre groupe.



Comme vous pouvez le constater, ce stallite a été bâti sur un volcan, partiellement encore en activité. Plus de deux cent mille habitants sont répartis à travers les différents quartiers, sachant que plus un quartier se rapproche du centre, plus il est riche, la Marche des Lumières étant le quartier des Prôneurs, et donc du pouvoir.


Vous avez ici le détail des quartiers sur cette carte en couleurs :




- Rouge : Prôneurs
- Orange : Gardiens du Feu
- Vert : Nourrisseurs
- Jaune : Bâtisseurs
- Bleu : Fouineurs
- Violet : Marcheurs

_________________
« À la naissance, on nous donne une étincelle de folie. On n'est rien si on la perd. »
(Robin Williams)
avatar
SPX Spécial

Messages : 1039
Date d'inscription : 12/08/2014
Age : 37
Localisation : Sucy-en-Brie (94)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum