[Eberron] Sc 3. Les réceptions de l'ambassadeur.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Eberron] Sc 3. Les réceptions de l'ambassadeur.

Message par altamaros le Lun 30 Jan 2017 - 14:00

Avec, en Guest stars

Charles Tremayne, Ambassadeur de Brelande en Aundair.


Clarette Jorasco, Halfelin, membre haute placée de la Maison Jorasco.


Colchis de Lioncourt, épouse Von Bernim.


Arnim Draghen, sympathique noble Aundairien.




-------------  1ère partie -------------  

Suite à l'aide qu'ils lui ont apporté lors de leur trajet dans le Fulgurant, nos Héros sont invités par le Colonel Drayd Rago à venir assister au bal donné par l'Ambassadeur afin de fêter son arrivée à Fairhaven, la capitale de l'Aundair. Bal auquel doit assister une personnalité haut placée de la Cour de l'Aundair.

La soirée se déroule plutôt bien mais Sire Damien, dans un accès de paranoia toute paladinesque, utilise ses dons pour savoir si certains invités pourraient verser en faveur du Mâââl ...
Il en découvre 3 : une Halfeline de la Maison Jorasco (la maison qui porte la marque du Guérisseur), une femme au charme ténébreux (Dame Colchis) et un homme affable en grande discussion avec l'Ambassadeur, Lord Arnim Draghen.

Soudain une explosion secoue le palais et détruit une fenêtre ...

Les héros se lancent immédiatement à l'enquête :

  • L'explosion a été causée par un explosif alchimique délibérement modifé pour être moins puissant, plus bruyant et plus fumigène.

  • La petite halfeline profite de ce moment pour examiner tout le monde "à la recherche de blessures" mais ne semble pas s'arrêter là.

  • L'ambassadeur envoie un messager pour annuler la venue de la personnalité de la Cour.

  • Arnim Draghen lance une armure de mage sur lui même, indiquant son statut de lanceur de sorts profane.

  • De toutes petites traces de pas humanoïdes (une sorte de lutin?) s'éloignent du point de l'explosion dans le jardin puis s'arrêtent brutalement.

  • Dame Colchis souhiate assez rapidement s'éclipser. Elle se fait raccompagner par Gorion et semble se prendre d'affection pour le jeune garçon.

  • Le faucon d'Alan repère un autre faucon, qui transporte "quelque chose" en faisant une ronde.


Rapidement l'ambassadeur cngédie tout le monde et demande à nos héros moyennant 1500PO par personne de comprendre ce qui s'est passé.
C'est alors que se matérialisent dans la pièce deux Babaus, horribles démons surgis des Abysses !!


Nos héros parviennent à détruire l'une des créatures, l'autre s'enfuyant au bout de quelques instants.
Alan et Aggan Maal comprennent que l'une d'elles a appelé l'autre à son service et que, par conséquent qu'il ne s'agit pas d'une convocation de démons classique.


-------------  2ème partie -------------  


Discutant entre eux et avec l'ambassadeur, les héros apprennent et comprennent plusieurs choses :

  • L'Aundair est entouré de plusieurs voisins :

    • La Brelande au sud.
    • Le Thrane (un état théocratique) et ce qui reste du Cyre au sud-est.
    • Le Karnaath à l'est. (un pays qui faisait grand usage des troupes mort-vivantes lors de la Grande Guerre)
    • Les Confins d'Eldeen à l'ouest. (une province de l'Aundair ayant gagné son indépendance). Certains courtisans espérant que la Couronne réunifie cette province rebelle à l'Aundair.


  • L'Aundair est gouverné par la reine Aurala. Laquelle est entouré de deux conseillers proches :
    - Le général Darro, chef de du parti belliciste et chef des armées, qui prône une reconquête militaire des Confins
    - Le Seigneur Adal, chef du parti pacifiste et ministre de la Magie, qui est davantage en faveur d'une intensification des relations diplomatiques avec tous les voisins.

  • Le Seigneur Adal était l'invité surprise de ce soir. il est retourné au Palais Royal sans encombre.

  • L'ambassadeur avoue être en contact avec diverses personnes (dont l'époux de Dame Colchis, Konrad Von Bernim) qui verraient d'un bon oeil l'attention de l'Aundair se porter sur les Confins plutôt que sur ses autres voisins ca ron dit la Reine Aurala assez ambitieuse.

  • Le Seigneur Draghen est un noble ambitieux qui, dit-on, aurait des visées pour devenir lui-même Ministre de la Magie. Il enseigne à l'université d'Arcanix, la grand université de magie de la ville

  • La façon dont le démon est apparu et a appelé un congénère à l'aide semble indiquer qu'il aurait été convoqué plutôt par un sort d'Allié d'outreplan, relevant de la magie divine; et non pas profane.


Les héros décident d'attendre le lendemain pour aller interroger Dame Colchis et son époux ainsi que Clarette Jorasco.


A suivre ....


Dernière édition par altamaros le Mer 1 Fév 2017 - 14:34, édité 2 fois
avatar
altamaros

Messages : 348
Date d'inscription : 25/08/2014
Age : 45
Localisation : Alfortville

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Eberron] Sc 3. Les réceptions de l'ambassadeur.

Message par Ghislain le Lun 30 Jan 2017 - 14:31

J'aurais jamais parlé à Clarette comme ça si j'avais su à quoi elle ressemblait Wink
*tremble de peur rétrospectivement Laughing *
avatar
Ghislain
Admin

Messages : 938
Date d'inscription : 12/08/2014
Localisation : Champigny sur Marne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Eberron] Sc 3. Les réceptions de l'ambassadeur.

Message par altamaros le Lun 30 Jan 2017 - 16:12

En relisant je me suis aperçu que j'avais interverti les images de l'ambassadeur et de Draghen. oups.
c'est corrigé.
avatar
altamaros

Messages : 348
Date d'inscription : 25/08/2014
Age : 45
Localisation : Alfortville

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Eberron] Sc 3. Les réceptions de l'ambassadeur.

Message par DIDIER le Mer 1 Fév 2017 - 12:05

altamaros a écrit:

La soirée se déroule plutôt bien mais Sire Damien, dans un accès de paranoia toute paladinesque, utilise ses dons pour savoir si certains invités pourraient verser en faveur du Mâââl ...
Il en découvre 3 : une Halfeline de la Maison Jorasco (la maison qui porte la marque du Guérisseur), une femme au charme ténébreux (Dame Colchis) et un nombre affable en grande discussion avec l'Ambassadeur, Lord Arnim Draghen.


Tu apprendras tout d'abord qu'un paladin n'est que rarement paranoïaque juste bien conscient de la malfaisance qui l'entoure, la preuve encore une fois ici. Eberron est un monde bigarré mais je ne savais pas qu'il y existait des nombres vivants qui plus est affable, drôle de jeu.

DIDIER

Messages : 130
Date d'inscription : 15/02/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Eberron] Sc 3. Les réceptions de l'ambassadeur.

Message par Ghislain le Mer 1 Fév 2017 - 13:51

Premiers, complexes, méandriques, Harshad, toujours se méfier des nombres. Quand ils sont dans la suite d'un notable (Fibonacci), c'est pire encore Wink
PS : c'est pas parce qu'on est paranoïaque que les autres sont pas tous contre soi Laughing
avatar
Ghislain
Admin

Messages : 938
Date d'inscription : 12/08/2014
Localisation : Champigny sur Marne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Eberron] Sc 3. Les réceptions de l'ambassadeur.

Message par altamaros le Mer 1 Fév 2017 - 15:17

La coquille est corrigée. il s'agit d'un hombre !! (oui bon je sais ...) donc on enchaîne...


------------------------------------

Le lendemain, les héros décident de se rendre chez Dame Colchis munis d'une lettre de recommandation de l'ambassadeur. Puis à l'enclave de la Maison Jorasco discuter avec Dame Clarette.

Chez Dame Colchis
Ils peuvent déjà noter que la maison semble protégée magiquement et qu'au moins un domestique semble armé.
La discussion avec Dame Colchis ressemble à un dialogue de sourds. Dame Colchis persiste à indiquer que son mari est souffrant depuis plusieurs jours déjà et se repose dans leur pavillon de chasse aux abords e la ville. Elle semble cependant leur cacher quelque chose et semble très perturbée voir chagrinée ...

A l'enclave de ma maison Jorasco.
Clarette les reçoit et leur indique qu'elle était effectivement au courant que quelque chose risquait de se produire ce soir là, notamment en raison de la venue du ministre de la Magie. Elle a examiné les invités afin de découvrir des traces de possession démoniaque. Elle a en effet appris par des moyens détournées d'un contact apothicaire que des composants d'invocation de démons avaient été achetés récemment. Elle leur indique entre autres que Konrad Von Bernim pourrait bien être un pratiquant de la magie divine (donc potentiellement capable de jeter "Allié d'outreplan" et d'appeler un babau). elle a en outre rencontré Konrad Von Bernim trois jours avant et celui lui a paru pétant de santé (e qui contredit Dame Colchis)

Les héros décident d'aller faire un tour à la campagne au pavillon des Von Bernim, histoire de s'oxygéner un peu les points de vie...

Le pavillon de chasse des Von Bernim.
La grille de l'entrée du domaine a été laissée ouverte. les héros parviennent jusqu'à l'entrée et décèlent des mouvements à l'intérieur. Ils ouvrent la pore (qui n'est pas fermée à clé) et tombent nez à mufle avec une demi-douzaine de goules.
Les héros n'ont aucun mal à se débarrasser des morts-vivants et comprennent qu'il y a quelque chose de pourri.
Une exploration rapide du rez-de-chaussée leur permet de tomber sur un bureau bourré de documents et de courriers rédigés en code.

Au premier étage, les choses se gâtent; les héros se font surprendre par deux ombres qui leur mènent la vie dure mais finissent par être vaincues.

Sous les combles, les héros surprennent un domestique, nommé Anselme, qui leur explique ce qui s'est passé. Il y a deux jours, son maitre qui se trouvait en pleines "expériences" a reçu la visite la visite d'un homme masqué (qu'il n'a pas vu repartir). Ils sont descendus au sous-sol et ne sont pas remontés. Le lendemain matin, dame Colchis est arrivée, est descendue au sous-sol, puis en est remontée affolée et a demandé à tous les domestiques présents si ils n'avaient pas vu une poupée qu'elle transporte habituellement avec elle.
Dame colchis est ensuite rentrée précipitamment à Fairhaven en interdisant au personnel de descendre au sous-sol (ce qui leur était interdit de toute façon). Hélas plus tard dans la journée, les morts vivants qui gardaient la maison ont, semble-t-il échappé au contrôle et ont massacré/dévoré/transformé le reste du personnel.

Les héros descendent au sous-sol et tombent sur une pièce fermée de l'extérieur ainsi que sur un placard bien rempli de potions qu'ils utilisent pour se soigner. ils décident de se reposer (donc on arrive à J+1 en soirée).

Dans cette pièce, se trouvent une goule, un Allip et un mort-vivant que Aggan idntifie comme un revenant :

Les héros parviennent à détruire les horreurs et inspectent la pièce et les corps.

Outre son équipement, le revenant portait un symbole sacré du Sang de Voll ainsi qu'un médaillon avec le balson des Von bernim; semblant accréditer la thèse qu'il s'agit de Konrad Von Bernim; devenu depuis sa discussion avec Clarette, un mort-vivant.

En outre, les héros trouvent un parchemin (déchargé) d'"Allié d'outreplan". Probablement celui qui a servi à appeler le Babau.

Toujours perplexes, les héros regagnent Fairhaven.

A suivre.
avatar
altamaros

Messages : 348
Date d'inscription : 25/08/2014
Age : 45
Localisation : Alfortville

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Eberron] Sc 3. Les réceptions de l'ambassadeur.

Message par altamaros le Lun 15 Mai 2017 - 17:33

Par la suite, les héros décident de revenir à Fairhaven et continuent leur enquête.

Ils apprennent ainsi d'un domestique de celle-ci que Mme Von Bernim aurait un amant.

Ils finissent par dénouer l'écheveau de l'histoire et confondre Arnim Draghen avec qui ils nouent une sorte de pacte de silence.


L'histoire

J- un an
Arnim draghen, qui fait partie du Comité Mosaïque - une organisation de mages Aundairiens au service secret de la Couronne - débute une liaison avec Colchis Von Bernim.
Ils restent discrets mais Arnim ressent une jalousie assez forte envers le mari de Colchis, Sire Conrad Von Bernim.

J - 9 mois.
Arnim décide de monter un faux complot contre la Couronne de l'Aundair afin d'y impliquer son rival amoureux et de pouvoir par la suite s'y intéresser. Von Bernim marche dans la combine. Il laisse sa femme en dehors de l'intrigue mais implique son grand-oncle, décédé mais réincarné dans une poupée des ames.

J - 6 mois.
conrad Von Bernim réussit au delà des espérances de Draghen car il implique dans le complot l'ambassadeur de Brelande, Sire Tremayne et Clarette Jorasco.  
Arnim est fort ennuyé du profil des complices de Von Bernim car il ne peut plus simplement les dénoncer à la couronne sans créer un incident politique majeur. Il décide donc de se débarrasser lui même des conjurés.

J - 8 jours
Draghen parvient à convaincre Von Bernim d'invoquer des démons afin d'attaquer le ministre de la magie lors de la réception de l'ambassadeur de Brélande.

J - 6 jours
Von Bernim se procure des composants d'invocation. Ce que Clarette Jorasco apprend. La halfeline commence à soupconner que les choses vont trop loin et décide qu'elle doit arrêter cela. si possible sans être impliquée.

J - 2 jours
Konrad Von Bernim se rend dans son pavillon de campagne. Draghen l'y rejoint incognito. le nécormant utilise son sort d'allié d'outreplan pour invoquer le Babau. Draghen l'assassine alors et prend le contrôle du démon à l'aide d'un sort de charme-monstre puis se téléporte avec le démon à sa suite. La poupée des âmes de Von Bernim surprend leur départ mais, ayant entendu des rumeurs de la liaison de Colchis et de Draghen, elle pense celle-ci complice et quitte les lieux.
Spontanément, Von Bernim se relève sous la forme d'un Revenant.

J - 1 jour.
Inquiète de ne pas voir son époux revenir, Colchis se rend au pavillon de campagne et trouve le cadavre animé de son époux. Elle fait sceller la cave par les serviteurs et rentre précipitamment en ville. Juste après son départ, les goules se libèrent du contrôle et massacrent les serviteurs présents.

Jour J
La réception de l'ambassadeur a lieu.
- La poupée place une fausse bombe près du mur pour faire échouer l'attentat.
- Arnim Draghen en conclut de façon erronnée que Tremayne a placé la bombe (après tout l'ambassadeur est censé être maître de la sécurité)
- Clarette Jorasco, elle, pense qu'il s'agit d'une ruse et cherche à repérer un démon infiltré parmi les invités.
- Colchis Von Bernim qui n'est pas au courant de l'attentat, cherche à comprendre le pourquoi et le comment.
- Quant à Sire Tremayne, il ne comprend plus rien (gné ? )

Plus tard dans la soirée, rentré chez lui, Draghen décide d'éliminer les conjurés en commençant par l'ambassadeur Tremayne. Il ordonne donc au Babau de se téléporter à l'ambassade avec un congénère invoqué pour tuer le Brelandais.
Les PJ interceptent les démons. Sans ses démons, Arnim est temporairement bloqué et ne peut agir sans s'impliquer. il décide d'attendre un peu.

J+1
Les PJ interrogent Clarette et Colchis.

J+2
Les PJ se rendent au pavillon de campagne et découvrent le revenant Von Bernim.

J+3
Les PJ retournent chez Colchis. La Poupée des ames choisit ce moment pour attaquer et faire un mauvais sort à colchis qu'elle croit complice. les PJ affrontent et détruisent la poupée.
Colchis leur raconte sa liaison avec Draghen.

Le soir, les Pj tendent un piège à Draghen et négocient avec lui une fin des hostilités. Ce à quoi le magicien accepte à condition que l'ambassadeur et Clarette quittent l'Aundair. il recommande également chaudement aux PJ de ne plus jamais recroiser son chemin ...

Quant à Colchis elle décide de rentrer au Karrnath.


Les PJ sont donc libres de partir pour les confins d'Eldeen...
avatar
altamaros

Messages : 348
Date d'inscription : 25/08/2014
Age : 45
Localisation : Alfortville

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Eberron] Sc 3. Les réceptions de l'ambassadeur.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum