Le clan Lasombra

Aller en bas

Le clan Lasombra

Message par Lord Musashi le Dim 3 Sep 2017 - 2:03

Les Lasombras


La jalousie n’est que le fait des simples d’esprit et des imposteurs.


Les Lasombras sont des meneurs et des prophètes, des rois et des califes, des généraux et des saints. Ils choisissent méticuleusement ceux qui méritent l’Étreinte et détruisent sans pitié les membres du clan qui ne s’en avèrent pas dignes. Il n’y a guère qu’une chose qui semble menacer la puissance du clan : les Lasombras eux-mêmes. Bien qu’il soit nettement moins actif qu’auparavant, Montano, l’infant aîné de Lasombra, continue de diriger les activités du clan depuis le Château des Ombres en Sicile. Là, il garde en torpeur son sire, dont le sommeil serait troublé par des visions des ténèbres de l’Abysse. La religiosité imprègne profondément le clan, en raison peut-être de ses liens resserrés avec les ténèbres, bien que nombre de ses membres empruntent la voie du Paradis. Cette ferveur alimente des querelles intestines, forçant les Lasombras à tourner leur regard vers l’intérieur. La Reconquista de l’ombre qui oppose caïnites chrétiens et musulmans fait rage dans la péninsule Ibérique, divisant le clan. Les répercussions du conflit se font sentir bien au-delà de la péninsule et impliquent même des partisans distants. Les Lasombras chrétiens emploient l’Église pour canaliser des ressources à destination de leurs forces, tandis que les musulmans recherchent des alliances avec d’autres clans, et notamment avec les Assamites. Dans le même temps, ils tentent de rallier les juifs du clan à leur cause, ceux-ci pouvant escompter un traitement bien pire aux mains des chrétiens,
si ces derniers devaient l’emporter dans la péninsule Ibérique. Pour les chrétiens, ce schisme externe ne fait que refléter une autre division, l’infiltration de l’Église par l’Hérésie caïnite, une secte dominée par des évêques et prêtres lasombras. D’après ses croyances, les caïnites, ayant été marqués par Dieu, sont assimilables à des anges sanctifiés par la Malédiction de Caïn. Bien sûr, même les Lasombras non chrétiens considèrent cela comme un blasphème et expurgent de telles idées dès que l’occasion se présente.

Surnoms :
Précepteurs, Magisters

Apparence :
le clan des Ombres présente une grande diversité et compte des membres d’origine espagnole, italienne, juive, nord africaine ou arabe. Ils adoptent généralement la mode la plus raffinée, se parant de précieuse soie de Chine, de somptueuses broches françaises ou des plus beaux tissus d’Arabie. Même les Lasombras membres de l’Église, qui commande tout spécialement d’éviter la richesse et ses signes extérieurs, appartiennent le plus souvent à un rang si élevé qu’une certaine extravagance leur est permise.

Refuges et proies :
certains Lasombras nés riches et puissants choisissent de demeurer dans leur domaine familial, et se font passer pour leurs propres héritiers afin de profiter de ce qui leur appartient. Cela leur accorde de nombreuses occasions de se nourrir, car il faut beaucoup de domestiques et de servants pour entretenir de telles propriétés. D’autres, trouvant que dissimuler leur véritable nature demande trop d’efforts, établissent de luxueux refuges isolés, sacrifiant leur accès facile à des proies pour jouir de plus de discrétion et de sécurité. Certains membres de l’Hérésie caïnite se nourrissent de leurs coreligionnaires sous prétexte qu’il s’agit d’un rite sacré, mais ce n’est pas un fait qu’ils tiennent à ébruiter, étant donné que cela leur vaudrait l’ire de leurs congénères chrétiens. La jalousie n’est que le fait des simples d’esprit et des imposteurs.

Étreinte :
les Lasombras choisissent fréquemment leurs infants parmi les riches, les puissants ou l’élite politique, mais ils étreindront occasionnellement un individu d’origine plus humble, pourvu qu’il soit suffisamment ambitieux et vif d’esprit. La force de caractère et les talents de dirigeant de quelqu’un ne dépendent jamais entièrement des circonstances de sa naissance.

Disciplines de clan : Domination, Obténébration, Puissance

Faiblesse :
les Lasombras ne se reflètent dans aucun miroir ou autre surface réfléchissante, ce qui complique leurs tentatives d’infiltration de la société mortelle sur le long terme. De plus, les membres du clan des Ombres ne supportent pas les lumières vives et subissent 1 point de dégâts aggravés
supplémentaire en cas d’exposition à la lumière du soleil.

Organisation :
le clan compte en son sein une organisation appelée l’Amici Noctis (ou Amis de la Nuit) dans laquelle il n’est possible d’entrer que sur invitation, celle-ci étant réservée à ceux qui ont réellement prouvé leur valeur au clan. Elle constitue des Tribunaux de sang qui permettent aux Lasombras de demander le droit de commettre l’Amaranthe à l’encontre de quiconque passe pour être indigne du clan. En soumettant la diablerie à son autorisation, l’Amici Noctis encadre strictement sa pratique, condamnant à la destruction tout Magister qui la commettrait sans sa permission. L’Amici Noctis est plus puissante en Europe centrale. Il est notoire que Montano déteste les Amis de la Nuit, qu’il a bannis du Château des Ombres et de Sicile, tandis que, dans la péninsule Ibérique, leur pouvoirest sapé par la Reconquista de l’ombre. En effet, bien qu’ils aient officiellement déclaré leur neutralité dans le conflit, ils ne sont tout simplement pas assez puissants pour imposer l’ordre dans le chaos.

Stéréotypes
Hauts clans : une distinction inutile, créée par des gens tout aussi inutiles. La puissance des Lasombras découle de leur excellence, pas de leur naissance. Le fait que nous soyons considérés comme nobles en dit plus long sur eux que sur nous.
Bas clans : laissons les autres hauts clans les rejeter. Seul un simple d’esprit repousserait ce qui peut servir d’outil ou d’allié.
Assamites : nous avons davantage en commun avec les Enfants d’Haqim qu’avec n’importe quel autre clan. Que les autres laissent leurs idées reçues les aveugler : les Assamites sont d’honorables et dignes alliés.
Ventrues : ces héritiers ont toujours confondu pouvoir et statut, le plus souvent à leur détriment. Laissez les courir après les hautes fonctions, cela ne les rend que plus manipulables.
Disciples de Set : qu’ils ravivent donc le culte de leur dieu mort ! Les temps ne font qu’avancer, et ceux qui s’opposent au progrès se feront immanquablement piétiner.
Tzimisces : des barbares païens, tous. Ils ont eu l’opportunité de se détourner de leurs manières profanes, mais ils ont refusé. Certes, leur puissance est indéniable, mais nous ne pouvons leur faire confiance.
avatar
Lord Musashi
Admin

Messages : 548
Date d'inscription : 28/02/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum