Le clan Toréador

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le clan Toréador

Message par Lord Musashi le Dim 3 Sep 2017 - 16:12

Les Toréadors


Ma foi me dit que ces désirs sont condamnables. J’ai fait voeu d’abstinence, et pourtant mon amour pour la belle du village ne faiblit pas et j’écris des odes sur ses yeux. Je l’aveugle de mille mensonges, puis mets fin à sa vie dans un bois qui embaume le pin, mes mains écarlates dans ses tresses d’or. Je suis torturé par ce que je suis devenu. Où puis-je trouver la rédemption ?


Les Toréadors vivent au gré de leurs caprices. Ont-ils envie de se promener dans le jardin ou de dépenser une fortune au cours d’une partie de cartes ?C’est l’époque de la chevalerie et les Toréadors sont à leur apogée. Tout comme les lumières attirent les insectes de nuit, le culte de la beauté de l’Âge des Ténèbres et sa fascination pour le mysticisme enchantent les Toréadors, tour à tour flammes et papillons. Ils observent les courtes existences des mortels et interviennent souvent. Ils pimentent leur non-vie en mettant en oeuvre leurs machinations dans les moindres détails. Ils sont les metteurs en scène, et les mortels sont leurs acteurs. Les Toréadors sont les hédonistes originels, mais ont une particularité. Ils sont insensibles à ce qu’ils recherchent. Ils désirent la chair humaine chaude pour contrer le froid de la non-vie et boivent du vin qui n’a plus pour eux qu’un goût de poussière, cherchant vainement à retrouver la sensation du raisin caressant leur palais. Ils remplissent leurs maisons de tableaux et de musique, mais peinent à créer quoi que ce soit par eux-mêmes. Pour certains, la religion est leur passion. Ils la poussent à des extrêmes que l’Église désapprouve, allant jusqu’à s’infliger des stigmates ou à se flageller pour purifier leur corps de leurs péchés. Ils ne font pourtant que pécher et pécher encore, à l’ombre de la désapprobation divine. Après tout, si le don du Christ est le pardon, pourquoi le gâcher en une vie modérée ? Ces vampires ressentent tout particulièrement la disgrâce. En entendant parler les Toréadors, on pourrait croire que leur clan est responsable de la totalité de l’histoire de l’art, des premières peintures rupestres aux mosaïques byzantines. Comme bien souvent avec les caïnites, ce n’est pas totalement faux, car ils ont été les mécènes et les sources d’inspiration de bien des artistes dans l’histoire. Les Toréadors qui étaient artistes de leur vivant consacrent leur non-vie à atteindre la perfection, mais il leur manque ce quelque chose d’ineffable que porte en lui chaque mortel, et bien qu’ils ne soient plus limités par la brièveté de leur existence, ils sont désormais incapables d’atteindre ce qui était jadis à leur portée. Malgré le traumatisme, ils ne cessent cependant jamais d’essayer.

Surnoms :
Esthètes, Artisans, Vaniteux (péjoratif)

Apparence :
les Toréadors ne se contentent pas de rechercher le beau, mais s’en font l’incarnation. Leur beauté reflète généralement les idéaux de leurs époque et lieu d’origine, aussi celle-ci peut elle être exotique ou indexée aux modes locales. Un groupe de Toréadors est une vision spectaculaire.

Refuge :
les Toréadors cherchent à s’entourer d’art et de belles choses, mais ils s’attachent parfois à des artistes vivant dans le dénuement ou à des mécènes capables de financer leur train de vie. Ce sont d’authentiques collectionneurs qui recherchent maladivement des objets rares et précieux à ajouter à leur collection. Ils en font de même avec les membres de leur entourage (serviteurs compris), qu’ils traitent comme autant de pièces de musée.

Historique :
ils sont imprévisibles quand ils choisissent un infant, laissant leur passion et leur conviction décider pour eux. Ils étreignent régulièrement leurs artistes préférés, un amant ou une muse pour leur assurer l’immortalité, mais la nature capricieuse des Toréadors entraîne malheureusement de nombreux abandons, au fur et à mesure que les sires se lassent de leurs infants. Ceci suscite de nombreuses rancunes et inspire bien des formes inventives de vengeance.

Création de personnage :
l’art et la grâce sociale sont d’une importance capitale pour les Toréadors, et ceux-ci donnent ainsi généralement la priorité aux capacités et attributs sociaux. Les historiques les plus courants sont Ressources, Serviteurs et Troupeau. Les Toréadors ont du mal à se défaire des vices mortels, aussi la voie de l’Humanité est-elle la plus commune, bien que certains optent néanmoins pour celle des Rois. De manière générale, les Artisans sont plus proches des mortels que les autres vampires, et parviennent ainsi à s’accrocher à leur humanité avec plus de facilité, mais même eux ne sauront repousser la Bête indéfiniment.

Disciplines de clan : Auspex, Célérité, Présence

Faiblesse :
les Toréadors éprouvent plus de difficulté que les autres vampires à rester concentrés, étant susceptibles d’éprouver de véritables transes amoureuses en présence de choses d’une grande beauté. Quand un tel cas de figure se présente, le personnage doit faire un jet de Maîtrise de soi ou d’Instinct (difficulté 5), sous peine de sombrer dans une rêverie sensuelle jusqu’à la fin de la scène ou la disparition de l’objet. Le joueur et le conteur détermineront ensemble dans quelles conditions s’exerce cette fascination. La vague de plaisir qu’éprouvent les Toréadors en présence de la beauté peut aussi se révéler addictive. Certains d’entre eux, manquant de discipline, passent d’une extase à l’autre, ce que leurs ennemis ne manqueront pas d’exploiter. Les Artisans peuvent néanmoins interagir avec l’objet de leur obsession, ce qui peut prendre un tour véritablement sinistre dans le cas des plus inhumains d’entre eux, car il leur faut parfois s’imprégner totalement du bel objet pour le connaître à un niveau fondamental et même…viscéral.

Organisation :
de temps en temps, les Artisans se rassemblent en collectifs libres pour affiner leur goût et s’inspirer mutuellement. Ces réunions ne sont pas pour les petites natures ou les faibles d’esprit. Des débats houleux sur la peinture, la musique et le théâtre y sont chose commune, tout comme les représentations théâtrales ou les expositions improvisées. Les oeuvres présentées sont parfois produites par les Toréadors présents ou font usage des talents spéciaux de leurs protégés. Les recoins dans la lumière tamisée sont parfaits pour les rendez-vous arrangés ou les badinages intellectuels qu’ils chérissent. Les fougueux Artisans ont la réputation de se battre en duel pour corriger un tort, mais aussi simplement pour s’amuser.

Stéréotypes
Cappadociens : des abrutis aux longs visages cadavériques. Ils disent avoir beaucoup à nous apprendre (comme la plupart de nos cousins), mais qui pourrait bien vouloir écouter leurs radotages ?
Gangrels : ces bêtes grossières sont bien trop brutales pour nous. Renvoyons-les à leurs forêts et à leurs grottes.
Lasombras : nous ressentons beaucoup d’affinités avec ce clan, et leur côté exotique nous intrigue. Sont-ils en train de tomber de leur perchoir ? Ils sont captivants, mais gare à ne pas les enrager.
Malkaviens : les Enfants de Malkav sont particulièrement fascinants. Peut-être est-ce parce que, comme nous, ils dansent à la limite qui sépare la réalité et la folie. Et bien qu’ils finissent toujours par plonger dans la démence, ils demeurent de divertissants compagnons.
Nosferatus : est-il possible d’imaginer un clan moins à même d’assister à nos festins et nos rassemblements? À de très rares exceptions, ils ne sont pas les bienvenus. À moins que vous ne vouliez que de la chair en décomposition coule dans votre vin ?
Tremeres : insipides, avec leur magie du sang et leurs expériences fastidieuses. On peut toujours compter sur l’un d’entre eux pour se mêler d’une conversation qui ne le regarde pas et pour manquer de comprendre qu’il est de trop. Nous nous servons d’eux quand c’est nécessaire.
Ventrues : presque nos égaux, j’ai bien dit presque. Ils sont sur la pente ascendante. Nous observerons leurs luttes avec intérêt.
avatar
Lord Musashi
Admin

Messages : 499
Date d'inscription : 28/02/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum