La Voie de l’Humanité

Aller en bas

La Voie de l’Humanité

Message par Lord Musashi le Lun 4 Sep 2017 - 23:39

Via Humanitatis


Les adeptes de la voie de l’Humanité pensent qu’il n’y a rien de plus naturel que de rester tel que l’on était avant sa mort. Les créatures caïnites ne sont guère différentes des gens qu’elles étaient jadis, et tenter de se réinventer constitue donc un mensonge ou une folie dangereuse. Les vampires peuvent prétendre que le mal qu’ils font les laisse de marbre, mais ils mentent. Ceux qui sont sincères ont rejeté ce qu’ils étaient pour incarner la Bête, ce qui constitue le péché suprême aux yeux des Prodigues. De leur point de vue, toutes les Voies sont en réalité des facettes de la leur. Certaines en sont des enfreintes, d’autres proposent une forme diminuée du sentiment de paix que l’on ressent en s’accrochant à sa mortalité. Quelques-uns, enfin, se proposent simplement d’être plus qu’humain. Ceci est la vérité, prétendent-ils, car sans intervention extérieure, tous les caïnites commencent leur non vie sur ce chemin. Pousser l’un d’entre eux à changer de Voie demande de sérieux enseignements, ou de sérieux abus. Être humain, c’est selon eux se trouver naturellement sur la voie de l’Humanité, et être autre chose qu’un humain revient à se perdre soi-même. Telle est la véritable mort de l’âme, car si nous ne pouvons savoir ce qui arrive à un caïnite quand il meurt, nous pouvons en revanche constater qu’il disparaît sitôt qu’il cède pour de bon à sa Bête. Les principes que nous avions de notre vivant sont essentiels, car ils nous permettent de rester fidèles à nous-mêmes et sont universels. Il existe simplement des choses que nous comprenons tous, indépendamment de notre race, de nos croyances ou de notre statut social. Nous savons tous que tuer est mal ; que voler revient à faire passer ses désirs avant les besoins d’autrui et à violer leur liberté. Nous comprenons tous d’instinct que lorsque nous maltraitons les autres, nous perdons quelque part un peu de notre âme, et que ce chemin mène à la mort de celle-ci. C’est le postulat le plus simple, le plus universel et le plus important, disent-ils. Il y a l’humain, et il y a la Bête. Être l’un est la seule manière de ne pas devenir l’autre, car devenir la Bête revient à abandonner l’humain.

Surnom : Prodigues

Éthique de l’Humanité :
• Rester humain est nécessaire pour échapper à la mort de l’âme.
• L’humanité est une expérience universelle que tous les caïnites sont à même de comprendre.
• Violer les limites et le bien-être d’autrui détruit l’âme.
• Nous sommes tous humains et de ce fait, nous avons tous de la valeur, malgré la naissance ou l’éducation.
• La pensée et la compassion nous séparent de la Bête.

Initiation :
pour la plupart, les caïnites acceptent cette Voie d’eux-mêmes après l’Étreinte, terrorisés par ce qu’ils sont devenus. Puis ils regardent qui ils sont et ce qu’ils sont. Enfin, ils réalisent qu’il subsiste en eux assez de leur ancienne condition humaine pour savoir qu’ils ont fait le bon choix. En se cramponnant fermement à leur moralité, ils peuvent obliger la Bête à battre en retraite. À travers la souffrance et le pardon pour les péchés qu’ils ont déjà commis, ils peuvent résister à de futurs péchés. On peut apprendre la voie de l’Humanité à ceux qui n’ont pas eu de moralité au cours de leur existence, ou à ceux qui l’ont perdue depuis leur Étreinte. Même les vampires qui y viennent avec l’aide d’un mentor suggèrent qu’elle leur semble éminemment naturelle, tout difficile qu’il soit de la suivre.

Organisation :
dans un monde où les monstres ont accepté leur monstruosité, rester humain et compatissant est parfois un chemin solitaire. Les Prodigues ont tendance à être rejetés ou chassés par ceux qui ont accepté des Voies nettement plus monstrueuses. En général, le caïnite entretiendra les relations les plus étroites avec le sire ou le mentor qui l’a guidé sur cette Voie, du moins tant que celui-ci reste fidèle à cette philosophie. Parfois, un individu particulièrement compatissant ou loyal, et dont l’humanité a été éprouvée à maintes reprises, attirera à lui un petit groupe de fidèles. Les vampires sur cette Voie se tourneront vers lui pour renforcer leur détermination contre la Bête, ou pour profiter de ses secrets ou de sa sagesse afin de traverser les longues nuits.

Rituels et observances :
rester humain étant une entreprise individuelle, les traditions universellement observées parmi les Prodigues sont très rares. En général, le maître enseigne à l’élève ce qu’il doit faire pour honorer son périple sans insister sur des pratiques codifiées. Pour certains, les actes de charité et d’altruisme constituent des sortes de rituels, même s’ils ne portent pas ce titre. Nombreux sont ceux qui fêtent l’anniversaire de leur naissance et de leur mort, mais peu le font ouvertement ou publiquement. Le jeûne est une pénitence courante après une faute, mais savoir s’il est sage de se comporter de la sorte fait l’objet de vifs débats.

Aura : compassion.
Le Prodigue est déterminé à rester humain en dépit de sa nature de damné. Son aura influence sa capacité à faire preuve d’empathie et à appréhender la nature des mortels.

Vertus : Conscience et Maîtrise de soi.

HIÉRARCHIE DES PÉCHÉS DE LA VOIE DE L’HUMANITÉ

Niveau de péché, Repère, moral & Explication
Niveau 10 : Pensées égoïstes Si tu peux y songer, tu peux le faire.
Niveau 9 : Actes égoïstes sans grande conséquence Se donner la primauté ouvre la porte à la Bête.
Niveau 8 : Blesser autrui Que ce soit ou non par accident, tu as toujours du sang sur les mains.
Niveau 7 : Vol Seul un animal prend sans penser aux conséquences.
Niveau 6 : Violation involontaire L’humanité est une condition partagée, sa souffrance est tienne.
Niveau 5 : Destruction délibérée Es-tu une personne ou un animal ?
Niveau 4 : Violation passionnée La passion derrière la violence est le murmure de la Bête.
Niveau 3 : Violation préméditée Se monter aussi froid revient à rejeter la chaleur de l’humanité.
Niveau 2 : Violation par plaisir Même les animaux sauvages font preuve de discernement.
Niveau 1 : Les actes les plus monstrueux et vils Es-tu une personne ou un monstre ?

Credos


Credo du Souffle


Etre humain revient à agir en être humain. Cette philosophie est simplissime, mais c’est la première qu’un caïnite ou un infant découvre, quand il commence à réfléchir à ce qu’est l’humanité et ce qu’elle signifie. Pour être humain, il faut agir comme un humain, rester parmi eux, penser, respirer et se comporter comme eux. Pour un caïnite, cependant, cette simple idée ne suffit pas, il doit faire un pas de plus, et se montrer en réalité meilleur qu’un homme. À tout le moins, il faut qu’il développe une conscience plus aiguë de ces petits actes de cruauté que l’on passerait à un mortel, mais qui sont source de souffrance pour un vampire à cause de sa Bête. S’il veut cheminer dans cette direction, il ne peut pas se retirer des hommes et vivre en ermite contemplatif. Pour ceux qui arpentent cette Voie, la philosophie se vit ; partager le souffle de l’humanité, c’est être parmi les hommes et agir. Pour progresser, le caïnite doit honorer les faiblesses de l’humanité tout en se prémunissant d’elles, et donner un sens à son existence en employant son immense puissance pour endosser le fardeau de la condition humaine. Il ne suffit pas de s’abstenir de voler, mais améliorer le sort d’un enfant souffrant peut donner un sens à son Étreinte. On ne peut se contenter de ne pas tuer : il faut sauver une vie et prouver que l’on est plus qu’un monstre. L’inaction de celui qui a la force pour intervenir n’est pas plus pardonnable que le péché. Aux yeux de ses congénères, un tel vampire passera sans doute pour un fouineur hypocrite et moralisateur imposant ses idées à des humains imparfaits incapables de résister à sa puissance. Les disciples de ce credo reconnaissent qu’il y a un équilibre à atteindre, mais ils n’y voient pas une contradiction. Si les caïnites n’étaient pas destinés à améliorer le bétail (selon leur définition du terme « améliorer »), pourquoi en auraient-ils les moyens ? Leurs actes leur apporteraient-ils un tel sentiment de paix et d’espoir s’ils n’étaient pas justes ? Pour de nombreux adhérents de ce credo, il peut s’avérer difficile de faire preuve de désintéressement sans se montrer moralisateur, mais cela n’a rien d’une fatalité.

Éthique particulière au Souffle :
• Ne pas prendre une part du fardeau de ton cousin est aussi mal que de l’avoir soi-même placé sur ses épaules.
• Accepter que ta nature soit mauvaise te rend mauvais.
• L’isolement te laisse démuni devant la Bête et lui facilite la tâche.
• La compagnie du bétail est préférable à celle des caïnites.

Vertus : Conscience et Maîtrise de soi.

HIÉRARCHIE DES PÉCHÉS DU CREDO DU SOUFFLE
Niveau de péché, Repère, moral & Explication
Niveau 10 : Se permettre de penser ou d’agir comme un vampire.
Niveau 7 : Laisser sciemment un humain souffrir.
Niveau 1 : Passer une nuit sans contact avec les humains.

Credo de la Communauté


Seul, tu n’es qu’un monstre ; il n’y a qu’en t’entourant de mortels que tu pourras conserver ton humanité. La société est un habitat naturel pour les vampires, et le bétail est leur responsabilité. Certains d’entre eux gaspillent cette ressource ou traitent leurs charges comme des animaux en cage, mais ce n’est pas ainsi que l’on reste le noble individu que l’on était destiné à devenir. Les besoins particuliers des caïnites étant ce qu’ils sont, il est normal et même sage de cultiver un troupeau de mortels pour se nourrir, qu’il soit constitué d’amants, d’adorateurs ou d’autre chose encore. Les vampires qui épousent cette philosophie vont cependant plus loin, car il ne suffit pas à leurs yeux de constituer un troupeau : il faut encore l’élever au-dessus de sa condition. En perfectionnant les mortels qui les entourent, ils concourent à leur propre amélioration, qui est une responsabilité sacrée due à leur sang et aux pouvoirs qu’il confère. Pourquoi les vampires posséderaient-ils de telles capacités s’ils n’étaient pas destinés à aider l’humanité à se dépasser ? On peut égoïstement penser qu’un disciple de ce credo soigne son troupeau afin de pouvoir compter sur un approvisionnement régulier de sang sain, ou une bonne réserve de goules et d’infants. C’est peut-être vrai, mais cela ne reste certainement pas très longtemps sa principale raison. Si les vampires qui s’attèlent à construire quelque chose en tirent de nombreuses récompenses, ceux qui suivent ce credo en retirent un bien spirituel. Parmi tous les credo offerts aux caïnites, celui de la Communauté est le plus susceptible d’être adopté collectivement par une coterie, celui-ci apportant des avantages évidents à l’ensemble du groupe. Une petite coterie pourra ainsi rapidement s’ériger en gardienne secrète d’une communauté plus importante que celle que protégerait un caïnite seul. Les vampires révèlent rarement leur véritable nature à leurs protégés, mais ces derniers se montrent en revanche fréquemment dévoués et loyaux envers leurs bienfaiteurs, malgré leur ignorance. Cette fidélité peut s’exprimer de diverses façons et célébrer la communauté assemblée autour du damné, certaines des traditions de Caïn, ses suivants humains, voire son refuge (et ce même si les mortels ignorent son importance réelle). Un vampire astucieux saura en tirer parti et entretiendra cette loyauté en faisant montre de gratitude. Après tout, le protéger revient à protéger sa communauté, et vice versa.

Éthique particulière à la Communauté :
• Les besoins du plus grand nombre sont aussi importants que ceux du caïnite.
• Le développement est vital à la santé et au bien-être de la communauté.
• Un peuple qui sait de qui ou de quoi il tire ses avantages peut se rebeller, il vaut donc mieux préserver le secret.

Vertus : Conscience et Maîtrise de soi.

HIÉRARCHIE DES PÉCHÉS DU CREDO DE LA COMMUNAUTÉ
Niveau de péché, Repère, moral & Explication
7 Destruction accidentelle d’un bien public.
4 Vol.
1 Génocide ou tout autre acte mettant fin à la capacité d’une communauté à se développer et à prospérer.

Credo de l’Illumination


Un vampire qui se dévoue corps et âme à rechercher, non pas le simple équilibre avec la Bête, mais sa lumière intérieure, est une chose rare. Cette bonté, cet éclat spirituel peut sembler pour beaucoup un simple miroir aux alouettes. Pour prétendre à ce potentiel, un caïnite doit rejeter le concept même que lui et les siens sont irrémédiablement damnés ; c’est exactement ce que le credo de l’Illumination propose. Les disciples de cette philosophie ne se regroupent que rarement, en partie à cause du caractère hérétique de celle-ci dans la plupart des villes, mais surtout parce qu’ils considèrent qu’il n’existe pas de lieu désigné où les vampires pourront trouver la paix. Il faut errer et communier avec des peuples et lieux variés pour obtenir une image complète de la vraie sainteté. Aucun dogme ne possède toutes les réponses et ceux qui s’engagent sur cette voie ont conscience que le périple constitue en lui-même leur véritable destination. Bien sûr, ils savent que leurs enseignements s’opposent à ce que les sires enseignent à leurs infants dans la chrétienté, et plus d’un adepte de ce credo a perdu un mentor ou un étudiant à la tyrannie de la peur. Quand ils sont découverts, ils sont souvent chassés de la cité ou de la région, voire purement et simplement tués, et ils se montrent donc très prudents quand ils partagent leurs idéaux. Il arrive cependant que cette philosophie attire des vampires encore plus iconoclastes. Ces individus pensent que ce n’est qu’en s’abandonnant à la lumière qu’on peut combattre efficacement les ténèbres de la guerre des Princes, et que seule une totale compréhension de la doctrine de ce credo pourra couper les anciens princes de leur puissance.

Éthique particulière à l’Illumination :
• Découvrir la vérité signifie la fin de leur autorité, et c’est la raison pour laquelle ils te craignent.
• Tu pourras te reposer quand tu auras échappé à la faiblesse de ta condition de vampire.
• Il y a du divin en toi et il peut t’aider à trouver un équilibre avec ta Bête.

Vertus : Conscience et Maîtrise de soi.

HIÉRARCHIE DES PÉCHÉS DU CREDO DE L’ILLUMINATION
Niveau de péché, Repère, moral & Explication
Niveau 10 Rester dans un lieu qui ne te fait pas avancer sur ton chemin.
Niveau 7 Empêcher un caïnite de suivre le périple que tu as entrepris.
Niveau 1 Laisser entrer les véritables ténèbres pour qu’elles écrasent la lumière. Accepter le Mal.
avatar
Lord Musashi
Admin

Messages : 548
Date d'inscription : 28/02/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum