La Voie des Rois

Aller en bas

La Voie des Rois

Message par Lord Musashi le Mar 5 Sep 2017 - 0:34

Via Regalis


Aux dires de ses adhérents, la voie des Rois remonterait au moment où Caïn jura devant son créateur qu’il préférerait « régner dans les ténèbres que de se rabaisser à tort dans la lumière ». Certains croient donc qu’ils sont chargés par Dieu de régner sur l’humanité, tandis que d’autres considèrent que ce droit est inhérent à leur condition vampirique et qu’ils doivent employer celle-ci à prendre le contrôle des êtres inférieurs qui les entourent.
Si la plupart des damnés constatent qu’ils sont naturellement capables de plier la volonté des mortels à la leur, les Héritiers estiment que c’est leur droit en tant que caïnites. Plus encore, ils se considèrent comme les rois et dirigeants de la société mortelle, mais aussi comme leur propre maître et celui de ceux qui les entourent. Ils se piquent de noblesse, de chevalerie et de conquête comme n’importe quel noble mortel le ferait. Ils se font d’ailleurs souvent la guerre pour le contrôle des domaines vampiriques et n’hésitent pas à utiliser leurs congénères inférieurs et les mortels. Nombreux sont ceux qui croient que leurs ambitions se résument à s’arroger le pouvoir temporel et à mettre tous les moyens en oeuvre pour atteindre leurs objectifs. C’est on ne peut plus faux. Les Héritiers savent que la véritable suprématie n’est pas le simple contrôle des richesses matérielles ; elle englobe l’esprit et le coeur de celui qui règne. Ils suivent un code de l’honneur et de valeurs strict, jouant de diplomatie et de patience pour obtenir la récompense qui leur est due.
La première tâche d’un Héritier est de contrôler sa Bête, car il sait qu’elle est sa plus grande faiblesse. Si l’on ne peut être maître de soi, comment peut on espérer être celui des autres ? Une Bête hors de contrôle pourrait entraîner un dirigeant sur un chemin bien sombre menant à la trahison et à la ruine. Contrôler ses passions confère à l’individu l’avantage dont il a besoin pour écraser ses ennemis et défendre ses terres. De ce fait, les Héritiers essaient de dominer leur Bête, et ainsi d’apprendre les amères vérités que leur enseigne le plus récalcitrant des subordonnés. Ce premier principe fonde un code plus complexe intimant au disciple d’apprendre à dominer ses inférieurs tout en respectant ceux qui lui obéissent. De plus, on attend de lui qu’il fasse preuve de déférence envers ceux qui bénéficient d’un statut supérieur, et qu’il aspire à s’élever dans la hiérarchie. Il doit exercer un contrôle extrême sur l’équilibre délicat que forment le commandement, l’aspiration et le respect. Les Héritiers savent que le pouvoir du chef dépend de ceux qu’il domine et n’a de pérennité que grâce à ses alliés et supérieurs.

Surnom : les Héritiers

Éthique des Rois :
• Si tu veux régner sur les autres, tu dois d’abord devenir ton propre maître et dominer la Bête qui est en toi.
• Ta parole est ton honneur et ta vie. Ne la reprends jamais.
• Il n’y a que deux rôles dans le monde : le maître et le serviteur.
• Le pouvoir ne vient pas seul jusqu’à toi. Tu dois le prendre et le garder.

Initiation :
choisis par leur mentor, les initiés servent d’apprentis et s’entraînent jusqu’à ce qu’ils aient mérité le droit de suivre seuls la Voie. Certains sont précisément choisis pour être préparés à suivre la voie des Rois, et même étreints dans ce but par leur sire. D’autres, désireux de se joindre aux Héritiers, tentent d’impressionner un mentor potentiel au travers de leurs hauts faits. Dans tous les cas, l’initié servira son guide pendant un certain temps et apprendra les bases de la Voie. Certains resteront ensuite à son service afin de progresser dans les rangs, tandis que d’autres s’en iront rapidement, aspirant à atteindre de nouveaux sommets.

Organisation :
la voie des Rois est une structure hautement organisée ; chaque Héritier est inféodé à ses supérieurs, et tous ses inférieurs sont ses vassaux. Le damné au sommet de cette chaîne est appelé seigneur et c’est dans la plupart des domaines le prince, si tant est que celui-ci suive cette Voie. Puis viennent des nobles d’un statut inférieur : ducs, barons, marquis, chevaliers, etc., suivis par des disciples moins avancés sur la Voie, et ainsi de suite jusqu’aux initiés de base. Les noms et les structures des lignées nobles varient selon les régions, mais ils reproduisent toujours le modèle féodal.

Rituels et observances :
prêter serment est l’un des rituels les plus sacrés des disciples de la voie des Rois. Cette pratique régit l’existence d’un Héritier, et toutes les autres règles qu’il suit sont donc en relation avec celle-ci. Elle peut prendre la forme d’une cérémonie complexe à laquelle on convie des Héritiers en provenance des quatre coins de la région ou d’un simple accord entre un nouvel initié et son mentor. Chaque fois qu’un Héritier obtient un nouveau lige, progresse d’un rang par la promotion ou la conquête, ou renouvelle son engagement auprès de son seigneur actuel, on convoque une cérémonie du serment. Hormis celui-ci, les rituels sont plutôt rares. Certains adeptes de la Voie, estimant qu’il faut mener par l’exemple, prennent néanmoins part à la vie de cour ou observent les traditions religieuses de leur région.

Aura : commandement.
Les Héritiers sont maîtres d’eux-mêmes et confiants dans leur droit à diriger. Les autres peuvent sentir cette aura de chef comme si on avait placé une chaîne autour de leur cou.

Vertus : Conviction et Maîtrise de soi.

HIÉRARCHIE DES PÉCHÉS DE LA VOIE DES ROIS

Niveau de péché, Repère, moral & Explication
Niveau 10 : Négliger son devoir Ceux qui négligent leurs responsabilités sont appelés à les perdre.
Niveau 9 : Traiter de manière irrespectueuse un de ses pairs Tu dois accorder ton respect pour mériter celui des autres.
Niveau 8 : Placer ses désirs personnels avant son devoir Le chef doit agir pour le bien du plus grand nombre, et non pour l’individu.
Niveau 7 : Traiter un inférieur en égal Tout le monde doit savoir où est sa place, toi y compris.
Niveau 6 : Tuer sans raison Les démonstrations de puissance doivent inspirer la crainte ou le respect.
Niveau 5 : Montrer de la faiblesse face à des inférieurs Le chef doit se montrer fort en toute circonstance.
Niveau 4 : Ne pas relever un défi lancé à ton honneur L’honneur et la réputation sont tout.
Niveau 3 : Traiter de manière irrespectueuse un supérieur Ceux qui sont au-dessus de nous doivent recevoir le respect qui leur est dû.
Niveau 2 : Revenir sur sa parole ou briser un serment Ta parole est ton honneur. Si tu n’as pas d’honneur, tu n’as aucune valeur.
Niveau 1 : S’abandonner à la Bête, comme au cours d’une frénésie Si tu ne peux te maîtriser, comment règneras-tu sur les autres ?

Credos


Credo de la Chevalerie


Le code de la chevalerie s’est rapidement diffusé dans de nombreux pays d’Europe, enflammant l’imagination de bien des jeunes vampires. Les Paladins honorent ces valeurs, plaçant leur parole et leur devoir au-dessus de toute chose, y compris leurs ambitions personnelles. Ils s’efforcent d’agir honorablement en toute circonstance, d’en déférer à leurs supérieurs et d’être courtois envers leurs inférieurs. Pour ce credo plus récent de la voie des Rois, la loyauté, le service et le devoir doivent précéder le pouvoir et le gain personnels. Ce sont peut-être des caïnites, mais ils doivent protéger et prendre soin des plus faibles qu’eux. De nombreux Paladins prennent leur rôle de seigneur de l’humanité à coeur, au point de se sacrifier pour le bien de celle-ci. Bien qu’ils puissent paraître excessivement sensibles, ces vampires ne manquent pas de souligner qu’il est plus facile de contrôler ceux qui vous aiment que ceux qui vous honnissent. Tous ne sont pas si calculateurs, mais ils sont de toute façon si dévoués à leur code que leurs fidèles n’ont d’autre choix que de les aimer. Malheur au vampire qui chercherait à tirer parti de cette supposée faiblesse, car les Paladins sont prompts à protéger leur troupeau, par la force brute s’il le faut.

Éthique particulière à la Chevalerie :
• Rien n’est plus important que ton honneur et ton devoir.
• Tu te dois d’aider et de protéger tes inférieurs.
• Tu es le bras de la justice et tu ne dois pas laisser ceux qui la bafouent impunis.

Vertus : Conscience et Maîtrise de soi.

HIÉRARCHIE DES PÉCHÉS DU CREDO DE LA CHEVALERIE
Niveau de péché, Repère, moral & Explication
Niveau 10 : Négliger son devoir, quelle qu’en soit la raison Ton devoir passe avant tout.
Niveau 9 : Actes déshonorables (tromperie, meurtre, etc.) Ton honneur est ce que tu as de plus précieux.
Niveau 8 : Traiter quelqu’un avec irrespect Tu dois accorder le respect pour l’obtenir.
Niveau 7 : Se comporter de manière injuste Tu dois défendre la justice.
Niveau 6 : Ne pas aider autrui Il est de ton devoir de protéger le faible.
Niveau 5 : Traiter un supérieur avec irrespect Accorde aux meilleurs le respect qui leur est dû.
Niveau 4 : Placer tes désirs personnels avant ton devoir Les pensées égoïstes n’ont pas leur place dans ton coeur.
Niveau 3 : Ne pas relever un défi lancé à ton honneur Ton honneur et ta réputation sont tout.
Niveau 2 : Ne pas respecter ta parole Ta parole est ton honneur. Si tu n’as aucun honneur, tu n’as aucune valeur.
Niveau 1 : Briser un serment Les serments de fidélité sont la marque d’une société civilisée.

Credo du Devaraja


Dans le sud-est de l’Inde et en Malaisie, le roi n’est pas seulement l’envoyé de Dieu, mais est lui-même une divinité, investie d’une puissance divine au moment de son accession au trône. Ce caractère divin n’est pas accordé à la légère, pas plus qu’il ne se transmet par la naissance, mais est conféré à l’élu lorsqu’il accède au pouvoir. Cette notion trouve un large écho chez les caïnites. Les adeptes de ce credo ne croient pas simplement au règne de droit divin, car ce mandat et l’élévation au rang de divinité doivent être mérités aux yeux du peuple. Les Divins ne créent pas de sujets et de féaux, mais des adeptes et des fidèles. Les disciples du credo du Devaraja éprouvent le besoin de gagner le pouvoir nécessaire pour gouverner ; ils doivent donc marcher au milieu du peuple puis, quand l’heure vient, s’élever au-dessus de lui et devenir son dieu. Pour un Divin, il n’y a pas de plus haute place que celle d’un roi-dieu gouvernant sa terre avec bienveillance et offrant des miracles à ses fidèles.

Éthique particulière au Devaraja :
• Tu dois agir comme un dieu le ferait, écrasant tes ennemis et accordant tes faveurs à tes fidèles.
• Tu dois rendre hommage au divin afin qu’il t’accorde sa bénédiction.
• Ne renvoie jamais un fidèle. Ils viennent de tous les milieux.

Vertus : Conviction et Maîtrise de soi.

HIÉRARCHIE DES PÉCHÉS DU CREDO DU DEVARAJA
Niveau de péché, Repère, moral & Explication
Niveau 10 : Ne pas reconnaître le divin Tu tires ton pouvoir de la volonté divine.
Niveau 9 : Négliger son devoir Ceux qui négligent leurs responsabilités sont appelés à les perdre.
Niveau 8 : Traiter quelqu’un avec irrespect Tu dois accorder le respect pour l’obtenir.
Niveau 7 : Traiter un inférieur en égal Tu es un dieu, ne l’oublie pas.
Niveau 6 : Placer ses désirs personnels avant son devoir Le chef doit agir pour le bien du plus grand nombre, et non pour l’individu.
Niveau 5 : Ne pas prendre le pouvoir quand l’opportunité se présente Tu dois prouver aux dieux que tu es digne de leur bénédiction.
Niveau 4 : Ne pas relever un défi lancé à ton honneur Les vrais dieux écrasent leurs détracteurs.
Niveau 3 : Tuer sans raison Ton devoir divin est de protéger tes fidèles, pas de les tuer.
Niveau 2 : Ne pas respecter ta parole Ta parole est ton honneur. Si tu n’as aucun honneur, tu n’as aucune valeur.
Niveau 1 : S’abandonner à la Bête, comme au cours d’une frénésie Si tu ne peux te maîtriser, comment règneras-tu sur les autres ?

Credo du Daena


Cela fait déjà plusieurs siècles que l’islam s’est diffusé à travers tout le Moyen-Orient, mais bien des gens poursuivent encore leurs croyances zoroastriennes. Certains puissants vampires, étant plus anciens que la foi mahométane, ont refusé de se convertir et sont restés fidèles à leur foi. Parmi eux, nombreux étaient les disciples du Daena, un très ancien credo de la voie des Rois qui enseigne que les actes et le respect des lois et du devoir confèrent un grand pouvoir personnel. Les Behdin croient qu’ils doivent participer activement au monde pour faire avancer les choses, et qu’en agissant en accord avec la loi et le devoir, ils recevront leur juste récompense. Les disciples de ce credo prennent le code de la loi très au sérieux, car celui-ci constitue à leurs yeux le socle de la société civile, et l’enfreindre amènera la ruine de cette dernière. Un chef ne peut attendre de productivité sans loi. Un Behdin fera de son mieux pour se comporter de façon aussi honorable et juste que possible, mais la loi primera toujours à ses yeux. Il la fera respecter au mieux de leurs capacités et ira jusqu’à se sacrifier s’il le faut. Un tel individu ne manquera pas de susciter la méfiance des autres caïnites, car ceux-ci savent qu’il est dangereux de mettre à l’épreuve sa fidélité envers les lois. Bien sûr, le but ultime des Behdin n’est pas seulement d’appliquer la loi, mais de l’incarner. Ceux qui règnent font les lois et, au final, ces vampires se considèrent toujours comme les plus aptes à déterminer lesquelles d’entre elles sont les meilleures pour la société. Ils respecteront donc les règles tandis qu’ils s’élèvent dans les échelons, mais chercheront à les changer pour qu’elles servent mieux leurs intérêts lorsqu’ils seront en mesure de le faire.

Éthique particulière au Daena :
• La loi est au-dessus de tout. Fais-la appliquer à tout prix.
• Ton devoir est ton honneur et ta vie. Ne l’oublie jamais.
• Fais toujours preuve de bonté, car elle te sera rendue au centuple.

Vertus : Conviction et Maîtrise de soi.

HIÉRARCHIE DES PÉCHÉS DU CREDO DU DRAENA
Niveau de péché, Repère, moral & Explication
Niveau 10 : Négliger ton devoir, quelle qu’en soit la raison Le devoir passe avant tout.
Niveau 9 : Enfreindre la loi Tu dois respecter la loi à tout prix.
Niveau 8 : Traiter quelqu’un avec irrespect Tu dois accorder le respect pour l’obtenir.
Niveau 7 : Se comporter de manière injuste Il est de ton devoir de rendre la justice.
Niveau 6 : Tuer sans raison Ton devoir divin est de protéger tes fidèles, pas de les tuer.
Niveau 5 : Ne pas aider autrui Il est de ton devoir de protéger le faible.
Niveau 4 : Traiter un supérieur avec irrespect Accorde aux meilleurs le respect qui leur est dû.
Niveau 3 : Ne pas faire respecter la loi Il est de ton devoir de faire respecter la loi, et ce quel qu’en soit le prix.
Niveau 2 : Ne pas respecter ta parole ou ton serment Ta parole est ton honneur. Si tu n’as aucun honneur, tu n’as aucune valeur.
Niveau 1 : S’abandonner à la Bête, comme au cours d’une frénésie Si tu ne peux te maîtriser, comment règneras-tu sur les autres ?
avatar
Lord Musashi
Admin

Messages : 581
Date d'inscription : 28/02/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum