Histoire de Rokugan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Histoire de Rokugan

Message par Lord Musashi le Jeu 24 Nov 2016 - 17:19

Les temps anciens

Au commencement, il n’y avait rien.
Puis le néant connu la peur, le désir et le regret, ces trois péchés créèrent chacun un tiers du monde. Lentement les éléments de l'univers se séparèrent, formant le royaume céleste, sous lui le royaume des mortels et les autres royaumes spirituels et en dessous Jigoku, le royaume du mal.
Les trois dieux dont les noms ne peuvent être prononcés voyant que le royaume des mortels était chaotique se sacrifièrent pour créer La déesse Soleil Amaterasu et le Dieu Lune Onnotangu qui devaient donner forme au monde. Ils le firent en nommant toutes choses. Onnotangu découvrit une petite portion des ténèbres primordiales et ne lui donna pas de nom sans le dire à Amaterasu, laissant cette portion de néant grandir.

Avec le temps, Dame Soleil donna à Seigneur Lune dix enfants, les kamis.  Ryoshun, Hida, Doji, Togashi, Akodo, Shiba, Bayushi, Shinjo, Fu Leng et Hantei. – Seigneur Lune décida de les dévorer pour éviter que l'un d'entre eux ne devienne plus puissant que lui et par jalousie.
Le Dieu Lune avala tous ses enfants, sauf le plus jeune, Hantei. Caché par sa mère et entraîné par les dragons celestes, Hantei affronta son père en combat singulier pour libérer ses frères et soeurs. Alors qu’il éventrait son père, les kamis tombèrent sur terre sauf Ryoshun qui était vraiment mort et Fu Leng qui fut rattrappé par son père. Hantei coupa le bras d'Onnotangu et Fu Leng tomba aussi et entraîna Hantei dans sa chute.


Préhistoire de l'empire

La race la plus puissante avant le règne des hommes fut celle des Nagas, des hommes serpents qui partageaient un esprit commun. Leur empire était vaste mais il était menacé par l'ombre (la partie des ténèbres primordiales qui n'avait pas reçu de nom), Jigoku et un peuple immortel appelé les Ashalan. Quand les kamis furent conçus, ils décidèrent d'entrer dans un grand sommeil afin de survivre aux événements qui se préparaient et pouvoir combattre les menaces dans l'avenir.

Après cela les Nezumis, des hommes rats, fondèrent un puissant empire malgré leurs oppositions contre les ogres. Quand les kamis tombèrent sur terre, Fu Leng, qui était tombé loin de ses frères et soeurs s'écrasa sur leur capitale, la détruisant complètement et traversa le royaume des mortels, créant un trou vers le Jigoku qui souilla toutes les terres alentour et forma l'Outremonde.

Les humains naquirent des larmes d'Amaterasu et du sang d'Onnotangu, regroupés en tribus primitives, ils parcouraient la terre, tentant de fuir les dangers. Après leur chute, les kamis (sans Fu Leng qu'ils pensaient mort) décidèrent de civiliser ces peuples.
Un tournoi fut organisé pour déterminer lequel d’entre eux serait le maître de l’Empire qu’ils allaient bâtir. Hantei sortit vainqueur.
Hida le fort créa le clan du crabe, Le mystique Togashi créa le clan du dragon, la délicate Doji celui de la grue, le manipulateur Bayushi le scorpion, Akodo le guerrier le clan du lion, Shinjo, pleine de compassion créa le clan de la Ki-Rin qui deviendrait le clan de la licorne et l'Humble Shiba créa le clan du Phénix.

Temps historiques

- Premier siècle

Les kamis organisent la vie de l'empire mais sont rapidement menacés par les légions de l'Outremonde. Des démons (onis), des gobelins et d'autres créatures envahissent l'empire, menés par Fu Leng. Sa chute dans le Jigoku l'a rendu mauvais et il a l'intention de détruire l'empire de ses frères et soeurs et de les tuer.
Les clans s'organisèrent pour se défendre contre cette agression mais la solution vint d'un homme fort étrange. Shinsei, le petit maître vint à Otosan Uchi la capitale et affirma pouvoir vaincre Fu Leng s'il pouvait prendre avec lui 7 mortels jusqu'au coeur de l'outremonde. Il parvint à convaincre chacun des kamis par une conversation privée. Son dialogue avec Hantei fut transcrit par Shiba et il serait bientôt appelé le Tao de Shinei, la base de la religion officielle de Rokugan.
Shinsei rassembla les sept tonnerres, un de chaque clan autour de lui : Hida Atarasi, Doji Konishiko, Mirumoto, Matsu, Isawa, Shosuro et Otaku.
Le voyage fut un succès, les tonnerres enfermèrent Fu Leng dans 12 parchemins noirs, mais seule Shosuro du clan du scorpion sortit vivante de la confrontation finale. Hantei confia à son clan la garde des parchemins noirs.

An 44 : La retraite de Togashi
Quand Togashi apprit la défaite de Fu Leng, il emmena ceux qui avaient choisi de le suivre dans les hautes montagnes de Rokugan. Il ne s’intéressait pas à la politique, ni à la vie sociale, mais uniquement à une vie paisible faite de contemplation.
An 45 : Départ de Shinjo et du clan de la Ki-Rin hors de Rokugan pour découvrir le reste du monde

Bases de la religion, de la politique et du code du samurai installées. Les Kamis finissent par mourir ou partir.


An 237-242 : Une épidémie ravage le nord-ouest de Rokugan
Agasha Chuichi se rendit dans la région frappée par le désastre. Dans certaines villes, il rencontra des fermiers qui en étaient réduits à manger des chiens, des chats et des chevaux. Il découvrit même quelques rares cas d’hommes civilisés se livrant au cannibalisme. Chuichi contribua à la conception de nombreuses techniques d’irrigation afin d’aporter du soulagement aux paysans et d’offrir aux fermes un meilleur rendement. Il fit également de rapides progrès dans son combat contre la peste et fut le premier à comprendre que l’épidémie était en fait constitué de différentes maladies regroupées sous le même nom par peur et par ignorance. Il établit et soigna plusieurs types de maladie avant de succomber face à une souche particulièrement violente dans un minuscule village.



An 387 : Sécession de la famille Yasuki / guerre entre les clans du Crabe et de la Grue
La première vraie guerre entre clans (auparavant, il ne s’était agi que de batailles isolées, d’escarmouches et de conflits mineurs) se produisit très tôt dans l’histoire de l’Empire. Les clans du Lion et du Phénix venaient de régler leur querelle, et voici que de nouveaux problèmes se posaient entre les clans de la Grue et du Crabe. La guerre éclata à cause des prétentions du clan de la Grue sur la péninsule de Kenkai Hanto et les eaux de sa baie riches en poisson. La guerre entre les clans du Crabe et de la Grue dura presque quatre ans avec un fond de bataille constant entre Kyuden Hida et Yasuki Yakishi, alors sous contrôle du clan de la Grue. La situation sortit finalement de l’impasse quand la famille Yasuki “ trahit ” (certains disent “ choisit de quitter ”) le clan de la Grue et fut accueillie par le clan du  Crabe. Cet acte mettait fin au monopole du clan de la Grue sur le commerce.
Le clan du Crabe avec son armée plus puissante, s’empara de la péninsule et fit battre le clan de la Grue en retraite jusqu’aux murs de Shiro Daidoji. À la fin, la famille Doji usa de son influence à la cour impériale une fois encore et repoussa le clan du Crabe sur le territoire de la famille Yasuki.
La guerre s’acheva assez brusquement tandis que les deux belligérants subissaient des pressions politiques. La guerre avait provoqué une pénurie de riz et de poissons dans tout Rokugan, et les autres clans insistaient pour que les clans de la Grue et du Crabe cessent de se chamailler et reviennent à l’accomplissement de leur devoir envers l’Empire. Les droits sur la terre et la pêche furent divisés équitablement entre les deux clans.

An 389 : prise de pouvoir du gozoku
Le gozoku, une alliance politique créée par les champions de trois clans majeurs : celui de la Grue, du Phénix et du Scorpion. Doji Raigu, Shiba Gaijushiko et Bayushi Atsuki considéraient que l’Empereur ne doit être qu’un guide pour l’Empire et que les clans devaient détenir le vrai pouvoir. Ils voulaient s’assurer l’indépendance des provinces des clans en créant un système de cités-états plutôt qu’un empire unique. Le fils de Fujiwa pris en otage, l’Empereur dut céder à leurs exigences.
À la demande du gozoku, Fujiwa ordonna qu’un certain nombre de samurai fussent rejetés de leurs clans pour le motif manifestement fallacieux de “ violation majeure du bushido ”. Tous ceux qui s’étaient opposés à l’ascension du gozoku furent jetés sur les routes de rokugan.

An 397 : Hantei Kusada monte sur le trône
Kusada, dont le règne fut totalement dominé par la volonté du gozoku, fut un Empereur inefficace et impuissant. Le gozoku se servit de son influence pour créer un important réseau de routes, encourager les efforts en matière d’agriculture et jouer sur la volonté des clans d’assurer leur indépendance.

An 400 : fin de la guerre entre le clan de la Grue et le clan du Crabe
Un édit impérial bannit les guerres ouvertes à grande échelle entre les sept clans majeurs. Depuis ce moment seules des petites batailles sont authorisées avec l’aval explicite ou tacite de l’Empereur.

An 435 : Hantei Yugozohime monte sur le trône
Avec le soutien militaire des clans du Lion et du Dragon, Yugozohime anéantit totalement le contrôle politique exercé par le gozoku. Bien des membres des trois clans impliqués se retirèrent immédiatement dans des monastères ou périrent au cours de duels pendant l’année, bien que les ouvrages détenus par la famille Ikoma ne fasse jamais formellement mention de charges ou d’accusations portées contre eux.

An 440 : Arrivée d’ambassadeurs gaijin à la cour impériale
Quand les gaijin (étrangers) arrivèrent à Rokugan, ils furent tolérés un peu à contrecœur par Hantei Yogozohime et sa cour. Selon tous les récits, les gaijin étaient grossiers, rustres et fort sales. Mais le commerce avec eux était profitable : ils apportaient des épices et de l’or de territoires lointains. L’arrivée de ces hommes pâles constitue le premier contact entre Rokugan et une civilisation d’au-delà de la grande mer, mais les récits concernant la culture des gaijin ont depuis été en grande partie détruits. Il reste peu d’informations hormis la description de leur style de combat, de leur étrange magie et de leurs tubes d’acier rugissants.

An 442 : bataille des mers déchaînées
Les textes du Dragon, les plus clairs sur le sujet, indiquent sans équivoque qu’il fut accordé deux années aux gaijin pour prouver leur sens de l’honneur et leur respect de l’Empire. Quand Hantei Yugozohime exigea au terme échu que tous les gaijin quittent Rokugan, les hommes pâles d’au-delà de l’océan refusèrent. Une grande flotte assaillit Otosan Uchi elle-même, mais fut repoussée par l’union des forces des clans de la Grue et de la Mante. Depuis, tout contact et information concernant les gaijin – dont les gens venus d’au-delà des Terres brûlées et des terres du sud connues sous le nom de Royaume d’Ivoire – sont soumis à un contrôle étroit de la part de l’Empereur et de ses fonctionnaires.

An 442 : Bataille du Cerf Blanc
Cette bataille, l’une des plus célèbres bataille de l’histoire de l’Empire, marque la fin du conflit entre les gaijin et les six clans majeurs. Bien que la flotte eût été repoussée loin des côtes rokugani, des troupes gaijin avaient pris le contrôle stratégique du cerf blanc.
Un assaut mené par l’infanterie du clan du Lion coûta la vie à près de deux mille samurai de la famille Matsu, qui périrent sous les coups de tonnerre de la magie des envahisseurs. L’une de ces explosions tua Hantei Yugozohime et son garde du corps, forçant les légions de l’Empire à battre en retraite en direction de Otosan Uchi. Pendant que les combats continuaient, le premier Champion du clan du Lion issu de la famille Matsu fut nommé pour la durée de la guerre, jusqu’à ce que la famille Ikoma soit en mesure de décider quel membre de la famille Akodo pouvait prétendre à ce poste. Ce champion, Matsu Zaruko (aussi connu sous le nom de la “ Lionne blanche ”) rallia les troupes de l’Empereur et rassembla les forces des six clans majeurs pour lancer un assaut décisif. Les gaijin furent repoussés jusqu’à l’océan par la fureur de l’attaque.
Quand les gaijin parvinrent à la baie du soleil couchant, ils découvrirent que leurs canots avaient été détruits. Zaruko déclara qu’il ne fallait montrer aucune pitié envers les envahisseurs : les gaijin furent massacrés jusqu’au dernier sur les rives de la baie.

An 470 : naissance de Iuchiban
Le passé de l’Empire dissimule de nombreux secrets honteux, mais aucun n’est aussi effrayant que celui des guerre contre le sorcier du sang, Iuchiban.
Le nom de Iuchiban signifie “ adepte du sang ”, mais nul ne sait réellement qui était Iuchiban. Trois parchemins racontent trois histoires différentes, qui peuvent toutes être vraies. Selon le premier, c’était un jardinier dans la cité d’Otosan Uchi ; selon le deuxième, c’était un maître du Vide ; selon le troisième, c’était un membre du clan de la Ki-Rin, alors disparu, qui revint d’au-delà des montagnes porteur des secrets d’une magie étrangère.

An 501 : disparition du clan du sanglier
Le daimyo du clan du Sanglier ayant refusé de s’aquitter de ses impôts, et étant rentré en rébellion sans raison apparente, l’Empereur lui envoie une légion d’Émeraude. À so arrivée, celle-ci découvre un horrible spectacle : tous les membres du clan sont morts. Les maisons sont couvertes, et des entrailles pendent des plafonds. Les collines où vivaient le clan du Sanglier sont depuis ce jour considérées comme hantées et même les plus courageux membres du clan du Crabe n’oseraient s’y rendre.


An 508 : les quatre épées du sang sont forgées
Iuchiban fut rejoint, après avoir acquis son sombre savoir par la lecture du journal de Kuni Nakaru, par un puissant shugenja du clan de la Grue, Asahina Yajinden. Ensemble, il forgèrent les “ quatre lames de Iuchiban ” – Ambition, Passion, Jugment et Revanche. Ces épées maudites furent fabriquées nul ne sait où ni comment à partir de l’âme de quatre honorables samurai, et chacune d’elle devint la parodie d’une vertu vénérée par la caste des samurai. Iuchiban, grâce à ses caricatures des principes du bushido, provoqua la chute de trois daimyo de clan.


An 510 : La Guerre du Sang
Le plan de Iuchiban fut mis au jour grâce à l’enquête menée par Soshi Takasho et Akodo Minobe, qui avaient des soupçons concernant les quatre puissantes épées vampiriques forgées par Asahina Yajinden sur ordre du sorcier.

An 510 : bataille des Tombes volées
Iuchiban ranima les cadavres des héros qui avaient reçu une honorable sépulture à Otosan Uchi et constitua une armée de morts vivants, puis la lança à l’assaut de la capitale et faillit bien s’emparer de l’Empire.
Les disciples de Iuchiban attaquèrent Otosan Uchi avec leur armée de zombies et les forces du clan du Lion et de la Grue les rencontrèrent sur le champ de bataille. Iuchiban fut capturé et exécuté.
Les divisions de la Grue percèrent les lignes ennemies et atteignirent le lieutenant de Iuchiban, Asahina Yajinden, le faisant prisonnier. Yajinden fut emprisonné par les paisibles membres de la famille Asahina et on fit disparaître sa personnalité et ses souvenirs : il termina paisiblement sa vie comme jardinier à la capitale, témoignage vivant de ce qui arrive à ceux qui trahissent le clan de la Grue. Néanmoins, les paysans murmurent que ce jardinier n’était pas vraiment Asahina Yajinden et qu’il s’était échappé pour hanter le monde jusqu’au retour de Iuchiban.
Après la victoire sur Iuchiban, on édifia trois tombes, dont deux servirent de leurres. Kaiu Gineza fut l’architecte de la tombe de Iuchiban. Une fois l’ouvrage achevé, il choisit de rester dans la tombe et activa un à un les pièges qui la scellaient en sachant qu’il mourrait là.

Hantei XIII n’a pas très bonne réputation chez les historiens. Évidemment personne n’oserait critiquer le fils du Ciel, mais sous Hantei XIII, Otosan Uchi devint le repaire des flagorneurs et de samurai richissimes qui ne se souciaient guère du bushido. Le reste de l’Empire s’effondrait tandis que s’effondrait l’éthique des samurai.

An 582 : Hantei XVI, le Chrysanthème d’Acier, monte sur le trône
Hantei XVI prit le trône quand son père se retira prématurément à sa demande. Hantei XV croyait que son fils honnête, capable et intelligent dirigerait Rokugan vers une ère de prospérité. Hantei XVI se montra très différent de cette attente. Frappé de folie depuis sa naissance, le Chrysanthème d’Acier voyait des ennemis et des traitres partout. Il fait ecraser sans pitié toute menace potentielle, réelle ou imaginaire. Des milliers de gens moururent derant son règne cruel.

An 589 : fin du règne de Hantei XVI
Hantei XVI fut finalement renversé quand il ordonna au daimyo du clan du Crabe, Hida Tsuneo, de tuer Hantei Chutoko, sa propre mère. Quoiqu’ils arrivèrent trop tard pour sauver la mère de l’Empereur, les Guardes Impériaux se retournère contre Hantei, et le tuèrent, avec Tsuneo et tous ceux qui lui étaient loyal. On dit que ceux qui l suivirent dans la mort sont condamnés à le suivre pour l’éternité.


An 716 : perte du château de la famille Hiruma

Une vague massive d’oni, de morts vivants et d’autres créatures déferla depuis le sud, menée par un oni connu uniquement sous le nom de “Mangeur ” – on pense qu’il avait volé un nom venu d’au-delà de l’Empire – peut-être des royaumes d’Ivoire. Les forces de “ Mangeur ” s’emparèrent facilement des provinces des familles Kuni et Hiruma. Durant l’assaut, ils brûlèrent et détruisirent la bibliothèque et les terres ancestrales de la famille Kuni, et s’emparèrent également de Kyuden Hiruma, le transformant en une forteresse pour leur propre usage.

An 716 : bataille de la crête de la vague
Après que les forces de “ Mangeur ” eurent commencé à s’emparer des provinces des familles Kuni et Hiruma, les samurai du clan du Crabe se lancèrent dans un combat désespéré. Le gros de l’armée se rassembla à la frontière des terres de la famille Hida, mais ne parvint pas à stopper l’avance de la horde maléfique. La Grande Muraille Kaiu, qui n’était encore à cette époque qu’un plan sur la table d’un architecte, était le seul espoir du clan du Crabe. Pour donner le temps d’élever le mur, une jeune shugenja nommée Kuni Osaku créa une énorme vague qui barra la route à l’ennemi pendant soixante-treize jours. Une fois que les autres clans eurent réalisé ce qui se passait, ils se rassemblèrent pour aider le clan du Crabe. Les clans de la Grue et du Phénix envoyèrent du jade et de la nourriture ; les renforts des clans du Lion et du Dragon arrivèrent avec des tonnes de pierre et de métal, pour aider à la construction et combattre les sbires de “ Mangeur ”. La bataille fut un succès : les membres du clan du Crabe arrivèrent à protéger le mur récemment construit contre la horde de l’Outremonde et “ Mangeur ” fut vaincu.

An 750 : bataille de la Retraite sanglante
Pendant une période assez paisible de l’Empire, les forces de l’Outremonde frappèrent à nouveau en envoyant une importante troupe de mort-vivants par les cols septentrionaux des montagnes du crépuscule, apparemment pour rejoindre le sorcier Iuchiban qui venait de se libérer de son tombeau. Les neiges épaisses de l’hiver – un climat qui ne gênait aucunement les mort-vivants – dissimulaient la progression de l’armée. Quand ils réalisèrent que les forces de l’Outremonde projetaient une invasion, les membres du clan du Scorpion évacuèrent Ryoko Owari et leurs troupes firent mouvement vers le col de Beiden pour défendre les terres de l’Empereur. Après cinq jour de combat acharné, le reste de l’Empire rejoignit les troupes survivantes du clan du Scorpion sur le champ de bataille.

An 750 : bataille de la rivière endormie (ou bataille des Sept Jours)

Deux cents ans après l’emprisonnement du sorcier Iuchiban, son esprit s’échappa une nouvelle fois. À nouveau, il invoqua une horde de mort-vivants, mais cette fois, il créa également un culte très répandu – celui des Adeptes du sang – pour accomplir ses desseins s’il échouait à détruire seul la lignée des Hantei.
Pendant son emprisonnement, Iuchiban avait appris comment transférer son esprit d’un corps à un autre. Il utilisa ce pouvoir pour tenter de s’emparer du corps d’un Ise zumi, Togashi Yamatsu, qui résista à son pouvoir. L’homme tatoué retourna dans les montagnes du clan du Dragon et donna l’alerte : une armée fut levée pour anéantir Iuchiban.
La famille Usagi, mené par Usagi Gohei et sa femme Usagi Furiko, accompagnée d’une armée du clan du Lion, fut la première à engager le combat. La famille Usagi, aussi connue comme étant le clan mineur du Lièvre, devint une fidèle alliée du clan du Lion à la suite de cette bataille qui allait durer sept jours. Usagi Gohei mourut sur le champ de bataille, mais Furiko reprit son arme pour continuer le combat.
Le sorcier était devenu plus puissant depuis sa première défaite, et il fallut le pouvoir combiné des six clans majeurs pour vaincre ses légions d’adeptes du sang. N’étant pas préparés à se retrouver confrontés à une armée de morts vivants et aux sinistres sorts maho des adeptes du sang, les forces de Rokugan manquèrent de peu d’échouer à protéger l’Empire. Mirumoto Gojunawan dirigeait les forces du Dragon et son shireikan était Agasha Hanujito.
À la fin, le clan de la Grue les rejoignit et combattit, mené par Doji Hejiu, aux côtés des puissants soldats du clan du Lion, permettant à l’Empire de triompher. Rokugan était sauvé, Iuchiban fut capturé par les Ise zumi (moines du clan du dragon), et on reconstruisit sa tombe.

An 815 : retour du clan de la licorne
Pendant sept cents ans, le clan de la Ki-Rin avait été absent de Rokugan, laissant toute latitude au clan du Renard pour parler en son nom en toutes circonstances. Ce furent des samurai du clan du Crabe qui repérèrent les premiers un immense groupe de guerriers inconnus qui se dirigeaient vers l’Empire en traversant l’Outremonde à une vitesse vertigineuse.
Le clan du Crabe se prépara au pire, ses membres étant convaincus qu’il s’agissait d’une nouvelle manœuvre du Sombre seigneur. Mais les membres du clan du Crabe n’étaient pas préparés à réagir à la vitesse stupéfiante de la cavalerie du clan de la Licorne, et les troupes des descendants de Shinjo s’élancèrent à travers les montagnes du crépuscule et franchirent la Grande Muraille Kaiu.

An 815 : deuxième bataille des Sept Jours
Les samurai du clan de la Licorne installèrent ensuite leur campement au nord de la forêt Shinomen. Mais les clans de l’Empire n’étaient pas particulièrement impatients de faire la paix avec ces barbares, et le clan de la Licorne se heurta aux forces combinées des clans du Lion et du Scorpion sur la plaine près de la rivière endormie, là où furent jadis vaincus Iuchiban et les adeptes du sang.
Puis le clan du Lion attaqua à son tour le clan de la Licorne. Usant de l’avantage que leur conféraient le terrain et la vitesse de leurs étalons, les descendant de Shinjo s’échappèrent par le col de Beiden et rencontrèrent une délégation du clan du Phénix envoyée par les Maîtres des Éléments pour découvrir la vérité au sujet de ces envahisseurs étrangers. Après de courtes négociations, un messager fut envoyé à la cour impériale et pria Hantei de régler le problème.
Quand l’Empereur envoya un messager de la famille Miya auprès de ces étranges samurai, la réponse fut prompte : il faisaient partie du clan de la Licorne, étaient les descendants de Shinjo et étaient de retour. Comme ceux du clan du Crabe, les membres des clans du Lion et du Scorpion n’en crurent pas un mot et continuèrent d’attaquer les intrus. Par la suite, avec l’aide du clan de la Grue et de la famille Miya, l’Empereur fut convaincu de la véracité des affirmations de ces étranges cavaliers et les accueillit dans l’Empire.


Douzième siécle

An 1101 : bataille de la Cité des Apparences
L’ambitieux Doji Retsu afin d’augmenter son prestige et sa gloire, attaqua Toshi Ranbo wo Shien Shite Reigisaho qui appartenait alors à Damasu Kojima, un daimyo du clan du Lion. Kojima mourut pendant l’assaut. Doji Retsu prit Toshi Ranbo, la cité des Apparences, ordonna l’exécution de la famille Damasu, et obligea les samurai Damasu à commettre le seppuku. Toshi Ranbo est, depuis ce temps, le symbole de la dégradation des relations entre le clan de la Grue et le clan du Lion.

An 1103 : Hantei XXXVIII monte sur le trône
Hantei Jodan, comme on l’appelait avant son couronnement, était un jeune prince audacieux, nourrissant des rêves et des idéaux pour rendre l’Empire meilleur. Son sensei était Kakita Toshimoko. Aujourd’hui il est l’Empereur, admiré de son peuple mais tant critiqué par Hida Kisada. Cependant, qui d’autre oserait le critiquer ? Chercher à comprendre l’esprit d’un empereur, c’est comme regarder le visage du Soleil.

An 1119 : déclaration d’Hida Kisada
Alors qu’il assiste à une célébration en compagnie de daimyo d’autres clans, Hida Kisada critique publiquement l’Empereur.
“ Certes, la famille Hantei descend des dieux, mais à quel point s’en est-elle éloignée ? ”
Pour l’instant, il n’y a pas de réaction du côté d’Otosan Uchi mais le mot a été largement commenté.


Afin de reprendre Toshi Ranbo wo Shien Shite Reigisaho, connue aussi sous le nom de Cité des Apparences, une armée du clan du Lion attaqua les troupes retranchées Daidoji. Malgré la valeur d’Akodo Arasu et de sa fiancée, Matsu Tsuko, daimyo de la famille Matsu, le clan du Lion fut incapable de reprendre la ville. Le Champion du clan du Lion, Akodo Arasu, fut tué pendant l’assaut par Tsume Retsu lui-même. Quoiqu’Arasu ait eu la réputation d’être invincible, nul ne contesta que le combat fut loyal. Retsu rendit les honneurs à son adversaire après sa mort en autorisant le clan du Lion à enterrer les cendres d’Arasu au sein de Toshi Ranbo selon le vœu du shugodaimyo qui avait dit avant l’attaque : “ Je prendrai Toshi Ranbo ou j’y serai enterré. ”

La mort d’Akodo Arasu fut un choc pour tous les membres du clan du Lion. Beaucoup le considéraient comme la réincarnation de héros d’anciennes légendes et certains affirmaient qu’il descendaient en droite ligne d’Akodo lui-même. Sa mort fit de lui un martyr de la guerre qui couve entre les clans de la Grue et du Lion. On édifia en divers endroits des monuments en l’honneur d’Arasu. Une immense statue se dresse dans la galerie des Ancêtres de la famille Akodo. Et des modèles plus petits peuvent être trouvés dans beaucoup de villes du clan du Lion.
Son frère cadet, Akodo Toturi, fut rappelé du monastère où il avait été envoyé des années plus tôt pour être désigné nouveau Champion du clan du Lion.

AN 1121 : Temps Présents
avatar
Lord Musashi

Messages : 525
Date d'inscription : 28/02/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum